À propos

C'est en 1847 que Charlotte (1816-1855), l'aînée des trois soeurs Brontë, publia « Jane Eyre ». Son succès fut immédiat et immense. La petite orpheline, privée d'affection, élevée dans une institution pour adolescentes pauvres, entrant comme gouvernante au château de Thornfield, est une des figures romantiques les plus fascinantes. Rochester, qu'elle aime et dont le destin la sépare, est le double du héros né de l'imagination de la soeur cadette, Emily, dans « Les Hauts de Hurlevent ». L'amour et l'indépendance de la jeune fille, les préséances sociales et les revanches sur le passé, l'attirance pour les idéaux généreux, la passion triomphant du temps et de l'espace, les flammes de la folie, tels sont quelques-uns des thèmes qui traversent « Jane Eyre ».


Rayons : Littérature > Littérature


  • Auteur(s)

    Charlotte Brontë

  • Éditeur

    Des femmes-Antoinette Fouque

  • Distributeur

    Flammarion

  • Date de parution

    30/05/2016

  • Collection

    La Bibliothèque des voix

  • EAN

    3328140021318

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    330 547 Ko

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    livre-audio (mp3)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Charlotte Brontë

Troisième fille d'un pasteur anglican, Charlotte Brontë est née en 1816 à Haworth. À 10 ans, retirée de l'école religieuse où deux de ses sœurs ont contracté la tuberculose, qui leur sera fatale, elle commence à écrire, concevant avec son frère et ses sœurs un univers de fantaisie. À 19 ans, elle devient gouvernante et commence à rédiger Le Professeur, qu'enrichira son séjour dans une pension de jeunes filles en Belgique, en 1842. Son projet de créer une école avec ses sœurs n'aboutira pas, mais en 1846, sous le pseudonyme de Bell, paraît leur premier recueil. Nourri de tant d'expériences, Jane Eyre trouve un éditeur en 1847 et connaît un vif succès. Trollope, George Eliot, Thackeray ne cachent pas leur admiration. Deux romans suivront, Shirley en 1849 et Villette en 1853. Mariée en 1854, elle meurt de maladie en 1855.

empty