À propos

" Je suis plus près de l'extravagance que qui que ce soit. " Comme ce fut le cas naguère pour Camille Claudel, ce livre révèle la destinée romanesque d'une femme marginale et d'une artiste d'exception tombée dans l'oubli. Morte en exil à Florence en 1886, Félicie de Fauveau fut considérée de son vivant comme une sculptrice étonnamment douée, appréciée par Balzac, Dumas et Stendhal. Mais son image de pasionaria et de rebelle a nui à sa reconnaissance o cielle.
Félicie de Fauveau appartient à la caste sulfureuse des conspiratrices, des amazones et des aventurières. Portant en elle le rêve fou et anachronique d'une monarchie idéale en plein XIXe siècle, elle s'est battue pour une cause perdue d'avance dans le bocage vendéen.
Marginale, Félicie l'a été aussi dans son mode de vie et ses relations amoureuses. Une grande passion sentimentale l'a unie à une femme qui fut aussi sa compagne de combat. Félicie de Fauveau ne s'est jamais mariée. Elle a vécu de son travail, faisant le choix di cile de l'indépendance. Dans ses ateliers de Paris puis de Florence, elle a transformé les idéaux de sa jeunesse en une esthétique romantique qui lui a valu d'être comparée à un Benvenuto Cellini moderne.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    Emmanuel de Waresquiel

  • Éditeur

    Robert Laffont

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    18/04/2013

  • Collection

    Documento

  • EAN

    9782221136935

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    212 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    8 739 Ko

  • Diffuseur

    Editis-Interforum

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Emmanuel de Waresquiel

Docteur en histoire et chercheur à l'École pratique des hautes études, Emmanuel de Waresquiel est l'auteur d'une oeuvre imposante sur la Révolution, l'Empire et la Restauration. Sa biographie de Talleyrand (2003 ; « Texto », 2015) et son récit des Cent-Jours (2008 ; « Texto », 2014) ont été couronnés à de nombreuses reprises. Son dernier succès, Juger la reine (Tallandier, 2016), a profondément renouvelé la perception que nous avions de Marie-Antoinette et de son procès.

empty