La panse du chacal

À propos

Au XVe siècle, Christophe Colomb baptisa les Antilles "Indes occidentales". Une multitude de peuples déferla sur l'archipel : Amérindiens caraïbes venus des Guyanes, Européens ayant bravé la mer des ténèbres, Africains déportés dans les cales des bateaux négriers. Un monde nouveau s'édifia autour d'un dieu unique, la canne à sucre. Une fois l'esclavage aboli, il fallut faire appel à des travailleurs sous contrat de la Chine, du Congo, et surtout, les plus nombreux, de l'Inde : pour la première fois, les Indes orientales rencontraient les Indes occidentales. À travers deux générations de Dorassamy, venus en Martique pour y couper la canne, Raphaël Confiant retrace l'épopée de ces dizaines de milliers de "Coulis" ayant fui leur pays de misère pour une terre promise... Un univers baroque servi par une langue métisse nourrie de la poésie du créole et des sonorités mystérieuses du tamoul.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782715249738

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    372 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    645 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Support principal

    ebook (ePub)

Raphaël Confiant

Né en 1951 au Lorrain, en Martinique, l'un des chefs de file du mouvement littéraire de la créolité avec Patrick Chamoiseau, Raphaël Confiant, actuel doyen de la faculté de Lettres de l'université d'Antilles-Guyane, a publié en créole avant de rencontrer le succès avec ses romans en français (Le Nègre et l'Amiral, prix Antigone 1988 ; Eau de café, prix Novembre 1991 ; Adèle et la Pacotilleuse, 2005 ; Le Bataillon créole, 2013). Écriture a publié son essai-manifeste Aimé Césaire, une traversée paradoxale du siècle (2006), ainsi qu'une dizaine de romans, dont les deux premiers tomes de la saga Les Saint-Aubert (2013-14).

empty