Aldo Naouri

  • «?Voilà la mère que j'ai eue, la mère qui a fini par tant dépendre de moi. Imprévisible, obstinée, têtue, incernable, méfiante, manipulatrice, exigeante, quelque peu sorcière, soucieuse de tout contrôler, de tout maîtriser. Je mettais ces caractéristiques sur le compte du danger qu'elle devait ressentir à être d'une autre culture, d'un autre âge, d'un tout autre monde que celui dans lequel nous vivions. Avec, comme corollaire, la crainte de ne pas pouvoir protéger ses enfants, ces enfants qui ont toujours été pour elle rien de moins qu'une partie d'elle-même.?» Aldo Naouri explore le lien mère-fils et raconte comment la figure maternelle qui nous accompagne aux premiers jours de notre vie nous façonne, nous construit, nous marque de son empreinte. Ce livre est celui d'un auteur qui conjugue le regard de l'analyste et le talent de l'écrivain. Aldo Naouri, célèbre pédiatre, a notamment publié Les Filles et leurs Mères, Éduquer ses enfants, Les Pères et les Mères, L'enfant bien portant ou encore Entendre l'enfant, qui ont tous connu un immense succès auprès du public. 

  • Entendre l'enfant

    Aldo Naouri

    « Il faut entendre l'enfant. L'entendre, ce n'est pas seulement l'entendre dans la rumeur, c'est surtout et avant tout l'entendre sans frayeur en soi, l'entendre en chacun, l'entendre partout où il s'exprime et de toutes les manières dont il s'exprime. Ce qui m'intéresse, c'est l'enfant présent en la plupart d'entre nous. » A.?N.? Aldo Naouri revisite dans ce nouveau livre le rôle de la mère, la place du père et le statut de l'autorité dans l'éducation. Une méditation qui conjugue la sagesse du thérapeute et le talent de l'écrivain. Aldo Naouri a exercé la pédiatrie pendant une quarantaine d'années. Il est l'auteur de nombreux livres, parmi lesquels Les Filles et leurs Mères, Les Pères et les Mères, L'enfant bien portant, Éduquer ses enfants, qui ont connu un succès considérable. 

  • « C'est par l'observation de leurs exploits sans nombre que j'en ai appris le plus sur elles comme sur moi-même. C'est par le recueil de leur parole que j'ai réussi à m'interroger sur les points communs de leurs comportements. Ce sont elles qui, se confiant, m'ont amené à me pencher sur le fond de leur condition. » A. N. Mais l'amour maternel a aussi son envers : le pouvoir que, par-delà les années, les mères gardent sur leurs filles, influant ainsi sur leur vie tout entière. C'est ce monde des relations mères-filles qu'Aldo Naouri a choisi d'explorer, livrant ainsi, pas à pas, ses réflexions et ses expériences de praticien. Pédiatre, spécialiste des relations intrafamiliales, Aldo Naouri a notamment publié, aux Éditions Odile Jacob, Le Couple et l'Enfant

  • « C'était ma mère, ma mère à moi, insaisissable, avec son côté énigmatique qui rajoutait à sa force et à ce que je vivais comme son pouvoir protecteur. Les choses étaient ainsi. Je devais m'y faire, je devais les accepter. C'est ainsi que, soir après soir et tout au long de ces années, elle nous a raconté successivement toutes sortes d'histoires. C'est ce que j'ai voulu faire dans ces bribes de mémoire, raconter et transmettre. Je n'ai la nostalgie d'aucun lieu. Je n'ai pas la nostalgie de la Libye et encore moins celle de l'Algérie. Je me suis intégré, parfaitement même, mais sans jamais me fondre dans la masse ni m'assimiler. Même si rien ne le laisse penser, j'ai été, je suis, je reste en effet un migrant. J'espère que chacun tirera de cet écrit ce qu'il voudra ou ce qu'il pourra. Jusqu'à prendre acte que, de quelque manière qu'elle se déroule, la vie est toujours une belle aventure ! » A. N. De la Libye à ses années de formation de médecin, qui, toute sa vie, a soigné les enfants ; une idée du parcours de vie peu ordinaire d'Aldo Naouri. ?Aldo Naouri a exercé la pédiatrie, avec un éclairage psychanalytique, pendant une quarantaine d'années. Il est l'auteur de nombreux ouvrages à succès tels que Les filles et leurs mères, L'enfant bien portant, Les pères et les mères, Adultères, Les belles-mères, les beaux-pères..., Éduquer ses enfants, Entendre l'enfant... 

  • Quand nos enfants déraillent, il faut se poser les vraies questions. Les conditions sociales n'expliquent pas tout. Et l'amour ne suffit pas !Et si la cause du mal résidait dans un déficit de réflexion sur ce que doit être l'éducation de nos enfants ?La vie en société exige en effet de chacun qu'il se plie à un certain nombre de règles et qu'il les fasse siennes. C'est le principe de toute éducation. On s'en est singulièrement écarté. Mais avant toute chose, il faut savoir ce qu'est un enfant, ce qu'il lui faut vraiment pour devenir adulte, comment se comporter avec lui en tant que parent. Et surtout comment, dès les premières années qui sont décisives, exercer au mieux le difficile métier de parent. Le regard lucide d'un pédiatre sur ce qui fait aujourd'hui défaut dans notre façon d'élever nos enfants. Une réflexion qui aidera chacun à s'interroger sur le sens de sa mission et sur les vrais besoins de l'enfant. Un ouvrage qui fera débat.

  • « Pourquoi une femme qui a vécu des difficultés avec sa belle-mère ne peut-elle entamer avec sa bru une relation dénuée de conflits ? Pourquoi deux femmes, instruites par l'expérience commune de la maternité et se prévalant de l'amour qu'elles ressentent, ne peuvent-elles faire preuve, sinon de solidarité ou de complicité, du moins d'une certaine tolérance ? Pourquoi une mère qui, toute sa vie, a dispensé affection et amour à son fils ne peut-elle supporter la femme qui aime son fils et qu'il a choisi d'aimer ? Pourquoi une femme qui apprécie, investit et aime un homme supporte-t-elle mal la mère avec laquelle cet homme a fabriqué sa perception de l'amour ? Pourquoi de telles dissensions depuis toujours et où que ce soit dans le monde ? Et qu'en est-il des belles-mères et de leurs gendres ? Et des beaux-pères et de leurs gendres et de leurs brus ? Et puis, que dire des brus et des belles-mères qui s'entendent ? Sans compter que ces personnages, avec leurs humeurs, leurs tocades, leurs comportements parfois déroutants, partagent, parfois, sinon le plus souvent, la condition de grands-parents. Quelle est leur place ? Quel est leur rôle auprès de leurs petits-enfants ? Que doit-il être ? » A. N. ?Aldo Naouri a exercé la pédiatrie pendant quarante ans. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont certains (Une place pour le père, Les Filles et leurs Mères, Les Pères et les Mères, Adultères, Éduquer ses enfants, L'enfant bien portant) ont eu un succès retentissant et sont devenus des références. 

  • Que se passe-t-il du côté des mères et des enfants ? Que se passe-t-il, dans une société qui n'a pas lésiné sur les mesures destinées à leur protection conjointe, allant jusqu'à créer une institution spécifique qui ne masque pas ses ambitions : la Protection maternelle et infantile ?
    Est-ce la fin des difficultés ?
    Chacun le souhaite. Mais il n'en est rien ! Du moins si l'on croit ce qui se passe dans les cabinets médicaux : les mères de mille façons, ne cessent de dire leur désarroi, et les enfants d'exprimer une souffrance aux manifestations multiformes, défiant les exploits d'une technologie qui devient tous les jours, pourtant, un peu plus surdouée. Pourquoi ce malaise croissant ?
    Serait-ce que la jonction mère-enfant est encore insuffisante ?
    Non, bien au contraire ! Car elle apparaît, précisément, au travers de l'observation clinique directe, comme dangereuse et destructrice quand, profitant de tout ce qui la favorise, elle tombe dans l'excès – ce dont témoignent les récits nombreux et émouvants qui émaillent cet ouvrage. Parce qu'elle s'accompagne, alors, d'une carence. Celle de la fonction paternelle nécessaire à chaque enfant et à sa mère au point de paraître, en la situation, leur être due. Une carence qui, si elle n'est pas réparée, impose à la génération suivante le soin de pallier ses effets. Ce qui ne sera pas pour elle une mince affaire. Car la prorogation de cette forme de dette qui se constitue de la sorte, d'une génération à la suivante, ne peut qu'augmenter les difficultés de son règlement.
    Comment cela peut-il se produire, peut-il s'être produit ? Ce ne sont pas des réponses qui se trouvent fournies dans ce livre de pédiatre, bouleversant et généreux, mais une reformulation essentielle de nouvelles questions dont chacun pourra faire son propre usage.

  • " Avec une première naissance, une femme devient naturellement mère, un homme devient en principe père. Le couple n'est plus tout à fait un couple, et il lui faudra déployer un certain art et une bonne dose d'énergie pour continuer d'exister en tant que tel. Il accueillera chacun de ses enfants suivants comme s'il n'en avait jamais eu auparavant, avec des gestes toujours neufs. Famille. Histoire. Histoire de familles. Dans toutes les sociétés humaines, la venue au monde d'un enfant est une occasion de fête. Ce n'est pas seulement la vie qui se poursuit et se prolonge. C'est l'histoire qui jette son dévolu sur un être et le convoque à l'un des ses innombrables rendez-vous. Le couple, lui, poursuivra sur un ton nouveau son dialogue indéfini. " Aldo Naouri Aldo Naouri est pédiatre, spécialiste renommé des relations intrafamiliales.

  • « Les pères et les mères sont aujourd'hui sur la sellette. Accusés de tous les maux, quand ils ne s'accusent pas eux-mêmes, ils tentent cependant de remplir leur rôle de père et de mère le mieux possible. Ils n'ont d'ailleurs pas d'autre choix puisqu'ils sentent que les nouvelles générations leur demandent des comptes. Croyant pouvoir s'exonérer de la culpabilité qu'ils ressentent, ils se sont mis au service total de leurs enfants. Les résultats sont pour le moins paradoxaux : les relations du couple en sont affectées et leurs enfants deviennent souvent des tyrans domestiques dont ils viennent se plaindre auprès des soignants. Parce que notre société a perdu ses repères, ne devient-il pas urgent et nécessaire de restaurer nos valeurs fondamentales ? Il est ici question du père, de la mère et de l'enfant. J'espère modestement aider à faire mieux comprendre ce trio qui est l'essence même de la vie. » A. N. Le docteur Aldo Naouri, pédiatre pendant quarante ans, a construit toute son oeuvre autour des relations intrafamiliales. Ses différents ouvrages sont devenus des références en la matière et Les Filles et leurs mères a été un best-seller traduit en plusieurs langues.

  • UN LIVRE À LIREAldo Naouri, pédiatre chevronné passé par la psychanalyse, sait le poids des mots et l'importance des formulations. Il écrit, donc. Il raconte, il explique et il balaie quantité de manières de faire héritées d'un hygiénisme obsolète et de légendes tenaces. Toutes ses prises de position - il est vain de stériliser les biberons, les dents qui sortent ne font jamais mal, il ne faut pas chercher à décalotter le pénis du petit garçon, etc. - sont étayées et visent autant une simplification des tâches qu'une distribution éclairée des rôles parentaux. Les incursions auxquelles il nous invite, dans l'histoire de l'enfant, dans celle de la puériculture, de l'homéopathie ou au sein des manières de faire d'autres cultures, vont dans le même sens. UN LIVRE À CONSULTERSoins du corps, allaitement, croissance, sommeil, vaccinations, développement psychomoteur, modes de garde, fonctions parentales et même les inévitables petites maladies, sont abordés, comme tant d'autres sujets d'ailleurs, et servis par un index qui ne passe rien sous silence. Le tout délivrant, sur l'essentiel, un savoir serein débarrassé des nuances inutiles. UN LIVRE À OFFRIR... à tous les jeunes parents désireux de mener la plus belle aventure de leur vie dans la quiétude et le souci de faire de leur enfant un adulte de qualité.

  • Adultères

    Aldo Naouri

    « Les relations qui s'instaurent entre les partenaires d'un couple relèvent d'un pacte implicite de fidélité, d'une vision de l'aventure amoureuse que ne devrait jamais altérer le moindre nuage. Or la libération actuelle des moeurs semble rendre difficile, voire impossible, l'entente durable d'un homme et d'une femme, d'une femme et d'un homme. Le couple est-il alors condamné à n'être qu'une union précaire, toujours menacée ?Je n'ai jamais eu à connaître une infidélité ou une rupture qui n'ait produit d'intolérables douleurs quand ce n'était pas de profonds, voire de très profonds, dégâts. L'adultère n'est jamais une expérience facile à intégrer ou à dépasser. J'ai essayé ici, à ma manière, d'aller au plus proche de l'intimité humaine "non par la raison mais par la résonance". » A. N. D'où vient cet appel vers un ailleurs, inscrit presque en chacun de nous ? Pourquoi y sommes-nous si sensibles ? Qu'y cherchons-nous ? Qu'espérons-nous y trouver ? À travers l'analyse de nombreux cas, dont certains tirés de sa pratique, Aldo Naouri nous invite à remonter le fil de nos histoires jusqu'à notre plus tendre enfance, ce temps révolu où les bras de nos mères nous ont fait croire que nous étions immortels. Pédiatre formé à la psychanalyse, Aldo Naouri a notamment publié Les Filles et leurs mères, Le Couple et l'Enfant, Questions d'enfants, et Les Pères et les Mères, qui ont tous été d'immenses succès.

  • C'est tellement facile, aujourd'hui, de plaider l'innocence et de mettre ce qui nous arrive au compte du hasard, de la malchance ou d'une conjonction de facteurs qui échappent à notre emprise.
    Comme si en voyant les choses autrement nous craignions de rencontrer notre culpabilité !
    Alors, qu'un enfant aille mal, que sa famille éclate, que des couples se défassent, que la violence se généralise ou que la natalité s'effrite, nous l'enregistrons, le déplorons et le subissons sans même entrevoir ce que nous pourrions y faire. La dérive de nos sociétés nous sidère et semble nous condamner à devoir nous adapter ou nous démettre.
    Or, il s'avère que l'enfant, lui, demeure obstinément rétif à ce nivellement et s'évertue à égrener ses exigences, en refusant la fatalité à laquelle notre passivité voudrait le soumettre.
    A le suivre et à entendre ce qu'il ne cesse pas de dire, autant par son corps que par ses comportements, nous découvrons que notre responsabilité n'est pas un vain mot et que nous continuons d'avoir, à notre portée, autant les moyens de comprendre que ceux d'agir...
    Jusqu'à parvenir à définir le véritable statut de cet enfant et à prendre acte de ce que la fonction dévolue au couple de ses parents à une portée insoupçonnée et considérable.
    Un parcours vif, sinueux, alerte et inattendu. Un parcours captivant et généreux aussi...

  • Voici, ici réunis, trois livres majeurs d'Aldo Naouri : Les Filles et leurs Mères, Les Pères et les Mères et Éduquer ses enfants. Ils constituent une étape importante de la réflexion que le célèbre pédiatre n'a cessé de mener pour permettre aux parents de donner à leurs enfants les meilleures conditions possibles de développement. Ce livre s'articule autour des trois questions essentielles de la famille : le rôle des mères, la place du père et ce dont l'enfant a impérativement besoin, la sécurité que lui apportent des parents assumant leurs rôles. Il donnera l'occasion de montrer à nouveau que l'entreprise d'Aldo Naouri a toujours été d'aider les parents à faire de leurs enfants des adultes de qualité. Ce livre est destiné à tous ceux qui veulent comprendre le sens de leur mission éducative et les vrais besoins de l'enfant. Aldo Naouri a exercé la pédiatrie pendant une quarantaine d'années. Il est l'auteur de nombreux livres, parmi lesquels Les Filles et leurs Mères, Les Pères et les Mères, L'enfant bien portant, Éduquer ses enfants, qui ont connu un succès considérable. 

  • « Dans nos sociétés occidentales, les générations montantes ont toutes raisons de se fier aux voies qui leur ont été tracées : il n'y aurait pas de différence entre les sexes, il n'y aurait que de scandaleuses inégalités de traitement, alors même que les femmes peuvent exercer avec talent tous les métiers, y compris ceux qui ont été longtemps réservés aux hommes. Ce qui, plus que leur assurer une pleine indépendance, restaure enfin leur dignité. Et dire que leurs arrière-grands-mères, voire leurs grands-mères et parfois même leurs mères, se sont laissé prendre au piège de l'attente du Prince charmant quand ce n'est pas à l'illusion qu'en amour on ne compte pas ! Elles vont occuper la place qui leur convient et résoudre enfin ces problèmes d'argent qui aliénaient souvent leurs ascendantes. Ce n'est pourtant pas toujours le cas pour celles qui en ont fait ou qui en font l'expérience. Comme elles savent, depuis qu'elles se sont mises à "gagner leur vie", que rien n'est gratuit, on espérerait les entendre se demander si le virage qui leur a été proposé n'est pas responsable de la précarité des couples. Elles cherchent des hommes qu'elles ne trouvent pas, occupés qu'ils sont à s'interroger sur ce qu'elles peuvent bien vouloir. Leur aurait-on fait sacrifier à leur insu quelque chose qui leur assurait un équilibre, fût-il fragile ? Si oui, quoi et pour quelle raison ? » A. N. Un livre qui jette une lumière crue et originale sur les relations que l'argent instaure dans toutes les familles et au sein même des couples. Un regard nouveau sur les hommes, les femmes et l'argent. Un livre riche d'exemples permettant aux couples d'aborder concrètement pour eux-mêmes et ensemble les questions que suscitent les rapports d'argent. ?Aldo Naouri, pédiatre, spécialiste des relations intrafamiliales, a notamment publié Les Filles et leurs Mères, Éduquer ses enfants, Les Pères et les Mères, L'enfant bien portant ou encore Adultères, qui ont tous connu un immense succès. 

  • Comment se déroule un acte médical ? Qu'est-ce donc qu'une psychanalyse, par-delà l'idée qu'on croit pouvoir s'en faire ? D'où vient le malaise de la relation soignant-soigné ? Comment l'aborder, le circonscrire ou le comprendre ?
    Au fil des cas exposé, les solutions imaginées ou les réponses proposées semblent devoir céder le pas à ce qu'enseigne l'observation de la relation du parent et de son enfant.
    L'enfant est porté dans ses bras qui le secourent et le limitent, lui font promesse et obstacle ; des bras où la sollicitude côtoie la maladresse, comme l'ambition voisine l'échec. Chaque humain gardera de cette étape, enfouie au fin fond de sa mémoire, une trace indélébile. Trace qu'on retrouvera subrepticement à l'œuvre dans les conduites les plus diverses : elle permettra de comprendre le pathétique de l'appel du parent aussi bien que la tentation du soignant, la fonction pédagogique tout autant que la recherche du pouvoir.

  • Pendant quarante ans, Aldo Naouri a soigné le corps en écoutant, au-delà de ses maux, des histoires de vie. Il les questionne, les dénoue. Il libère. Il raconte ici les moments clés de sa vie, ceux qui éclairent sa singulière clinique. Pourquoi le benjamin d'une fratrie soudée dans sa lutte contre l'adversité a-t-il consacré sa vie à étudier la force des histoires familiales ? Pourquoi l'enfant qui a grandi ballotté au cours de plusieurs migrations s'est-il penché, adulte, sur la vitalité des liens qui nous façonnent ? Quels ont été ses guides ? Quelles rencontres l'ont marqué ? En reconstituant son parcours intellectuel, il explicite son travail consacré à la famille, dont il dit avec constance qu'elle est la première - la seule ? - école du lien social. Il interroge l'éducation contemporaine et réfléchit à l'amour. Celui qui oblige parce qu'il nous construit. Aldo Naouri a notamment publié Les Filles et leurs Mères, Éduquer ses enfants, Les Pères et les Mères, L'enfant bien portant, ou encore, Adultères, qui ont tous connu un immense succès. 

  • Le pédiatre, on le rencontre, le plus souvent, dans l'angoisse que suscite une maladie. On ne pense donc pas toujours à lui poser ces questions d'apparence futile et cependant essentielles dans la vie de tous les jours : dois-je laver les premières dents de mon bébé ? Dois-je le sortir tous les jours ? Est-il normal que j'aie si peur qu'il meure ? Que faire quand il mord ses petits camarades ? La tristesse ou la nervosité du bébé, la préparation à la garde ou à la crèche, la promenade, les vaccins, l'absence du père, l'homéopathie, les antibiotiques, les prématurés, les jumeaux, l'adoption, les caprices, les jouets, les vitamines, etc. : sur tous ces thèmes, on trouvera ici le mot d'Aldo Naouri, pour aider chacun à accompagner et éduquer au mieux son enfant. Aldo Naouri est pédiatre. Il est notamment l'auteur des Filles et leurs mères, du Couple et l'enfant et de L'Enfant bien portant.

  • Nos sociétés, où les relations de parenté les mieux établies ont tendance à se brouiller, favorisent l'inceste et son passage à l'acte. Plus rien ne vient distinguer une mère de sa fille que les rides au coin des yeux ; les marques symboliques, comme les vêtements, sont les mêmes pour l'une et pour l'autre; les rôles sociaux, comme la prise en charge des enfants, des petits frères et des petites soeurs, sont interchangeables... Pourquoi en irait-il autrement dans les compétences sexuelles ?

  • Les « mères juives » : une figure qui parle à tous. On pense en effet qu'elles sont particulièrement aimantes, dévouées, infatigables, prêtes au sacrifice, possessives, se mêlant de tout, angoissées. Mais n'est-ce pas, à l'extrême, le cas de toutes les mères ? Et si les « mères juives » nous mettaient sur la voie pour mieux comprendre la maternité, et plus encore la féminité ?Aldo Naouri, Sylvie Angel et Philippe Gutton nous livrent ici leur analyse pleine d'humour et sans polémique. Aldo Naouri est pédiatre et auteur de nombreux ouvrages dont d'immenses succès, comme Les Filles et leurs mères et Les Pères et les Mères. Sylvie Angel est psychiatre, thérapeute familiale et psychanalyste. Elle a notamment signé Ah, quelle famille !, Décrochez !, Comment bien choisir son psy. Philippe Gutton est psychanalyste et professeur émérite à l'université d'Aix-en-Provence, spécialiste de l'adolescence. Il a publié en particulier Le Pubertaire, Psychothérapie et adolescence.

empty