Alexandre Chardin

  • Pour fuir son abruti de beau-père, Éole, onze ans, décide de passer le plus de temps possible hors de chez lui, avec son grand-père. À ses côtés, il découvre tout une bande de vieux surprenants et rebelles, qui l'incitent à assumer son désir le plus secret: celui d'en finir avec le Groc (Le Groc: le gros con).
    Ne plus jamais se laisser faire,Se débrouiller pour être libre,Prendre son destin en main,Voilà le grand défi d'Éole.
    Un roman avec une galerie de personnages explosifs et qui nous parle de liberté comme un besoin vital, à tous les âges.

  • Julien craint le pire pour la rentrée. Son père l'a inscrit au collège Rostand où vont les jeunes les plus défavorisés de la cité. Premier défi pour Julien : s'intégrer en étant le fils du maire, le blanc-bec de service qui préfère le groove d'une trompette au flow du rap. Deuxième défi : briller aux yeux de la fière Nour, et survivre au regard-mitraillette de son frère.

    Les choses semblent mal parties et pourtant... il se pourrait que Julien rencontre ses meilleurs alliés durant cette année, et même qu'ils montent ensemble un projet musical unique (rap, piano et trompette) pour faire entendre leurs voix !

  • Colin a un corps parfait, qui lui obéit dès qu'il calcule sa foulée et sa pointe de vitesse sur la cendrée de la piste d'athlétisme... Seulement, lorsqu'il se retrouve face à Luce, la machine s'affole et s'enraye. Sa peau flambe, mais il est tétanisé par elle. Comment ça s'apprend, le désir  ?
     

  • "L'amour.
    Deux syllabes, mille questions, zéro réponse.
    Au collège, c'est le tabou puissance dix mille, le sujet-glissant-pire-qu'une peau-de-banane, le truc dont personne ne parle jamais sérieusement. On essaye même de ne pas y penser, ou alors juste quand on est tout seul. On prononce ces deux syllabes le plus rarement possible et seulement avec un air trèèès dégagé et un sourire en coin, pour se marrer, se moquer, ricaner grassement avec les potes.
    Et puis BOUM, un jour, ça m'est tombé dessus. Le truc de fou, horrible, paralysant. Et à la fois, tellement fort, tellement génial. J'ai résisté, bien sûr, mais quand j'ai compris ce que c'était, que j'ai accepté de me l'avouer...
    Bref, autant vous raconter comment c'est arrivé.
    En commençant par le début."

  • L'anniversaire de ses onze ans restera longtemps pour Albertine à la fois le plus beau et le pire jour de sa vie.
    Elle à qui son père a toujours interdit de grimper aux arbres décide d'installer dans le jardin une balançoire, à l'ombre du grand chêne. Elle va enfin pouvoir s'élancer vers le ciel, et sans vraiment désobéir ! Mais à peine accrochée, voilà la balançoire coupée, mise à terre par son père.
    Furieuse, Albertine monte à la corde laissée pendue, enjambe la première grosse branche, s'élève encore plus haut... et annonce que plus jamais elle ne redescendra !
    Un malicieux hommage au Baron perché d'Italo Calvino

  • Louise n'est pas du genre à passer ses journées à se vernir les ongles en rose ou à regarder les mouches voler. Alors quand elle comprend que son frère et sa bande préparent une expédition super-hyper-méga dangereuse, elle les harcèle jusqu'à ce qu'ils acceptent de la prendre avec eux.
    La voilà ainsi embarquée avec « le clan » vers le jardin de celle que tout le monde appelle « L'Ortie » : une vieille dame dont la mine inquiétante et la maison sinistre terrorisent les enfants depuis des générations. Son potager regorge de fraises juteuses et de radis croquants, dont Joseph et sa bande aiment se régaler, le visage masqué et le coeur battant.
    Pourtant, ce jour-là, Louise n'est pas très à l'aise. Et si cette dame n'était pas la sorcière que chacun semble vouloir qu'elle soit ?

  •  Cet été, les parents d'Oscar ont décidé de l'envoyer chez son grand-père, le fameux Marcel Miluche dont il a si souvent entendu parler... Oscar a beau râler, rien à faire. D'ailleurs, tout est déjà organisé.
    « C'est le bon moment pour que vous fassiez connaissance. Tu es assez grand maintenant, et tu verras, c'est quelqu'un de très... surprenant. »
    Surprenant ? C'est peu de le dire. Car, en guise de grand-père, Oscar s'apprête à découvrir l'adulte le plus farfelu du monde. Un zinzin puissance mille, champion de jeux vidéo, de dressage de chat domestique et de batailles rangées avec les gamins du quartier. Un adulte-enfant, bien décidé à rendre son petit-fils un peu moins raisonnable. Sa devise ? « Il faut être un Apache ! Toujours avec panache ! »
    Chez lui,Oscar fera la connaissance de Marin, un garçon de son âge, et surtout de Nine, qui porte un secret bien lourd. Auprès d'eux, son coeur battra plus fort que jamais.

  • Gabriel est parti un matin, sans parents pour le retenir. Il marche seul et à son passage, on s'interroge. Que cherche cet adolescent vagabond ? Que cache-t-il dans son étrange caisse à roulettes, plus grande que lui ? De fermes en villages, de villages en forêts, du bitume des routes au courant du fleuve... un pas après l'autre, Gabriel poursuit une quête insensée : trouver le bon endroit pour remettre en terre le cercueil de sa mère. Et sans qu'il le veuille, ce sont les rencontres qui vont le guider.

  • Gondour, ancien chevalier, fuit comme chaque année à l'approche de la nuit de Grand Sang, laissant son fils unique sous la protection de sa nourrice.
    L'enfant, Nandeau, poussé par la curiosité et lassé d'entendre son père traité de fou, décide de sortir en secret ce fameux soir pour percer les mystères de la nuit et ceux qui rongent depuis trop longtemps le coeur de son père. Mais, à marcher dans les pas de Gondour, ne risque-t-il pas lui aussi de se damner ? Seul son ami Rubah, un renard sauvage aussi sage que spirituel, l'accompagnera tout au long de cette affolante aventure aux confins du monde.
    « Avec toi, partout et toujours, mon ami. L'amitié est parfois une malédiction ! »

    Après Le Goût sucré de la peur et Des vacances d'Apache, le nouveau roman d'Alexandre Chardin.

  • Quand je serai adulte, j'irai en expédition sur la banquise. Il n'y aura que le silence autour de moi. Personne !
    La nuit, j'aurai juste à lever les bras pour toucher les étoiles. Mais je ne le ferai pas.
    J'écouterai. Je ne ferai qu'écouter les étoiles, et je n'aurai plus peur de rien.

  • Pour sauver un âne promis à l'abattoir, Jonas part avec lui dans la montagne. Très vite, il est rejoint par Aloyse. Les deux enfants vont marcher dans le froid, bravant la neige et la nuit. Au petit matin, les deux garçons grandis sauront trouver une réponse à leurs interrogations.

  • La bande de Capucine Flutzut est bien décidée à récupérer un doudou volé par les suricates du zoo.
    Mais pour cela, il faut pénétrer dans leur labyrinthe. Et comme ils ne sont pas commodes, il va falloir que Capucine et sa bande s'équipent pour les combattre...

  • Capucine Flutzut et ses copains ont tout tenté lors de leur visite au zoo pour dérider la lionne qui s'ennuie dans son enclos  : grimaces, chansons, provocations. Rien n'y a fait. La lionne est restée impassible. Qu'est-ce qui pourrait bien lui rendre la joie de vivre  ? se demande Capucine Flutzut.

  • Capucine Flutzut et sa bande ont une terrible mission à accomplir  : ils doivent sauver leur maîtresse qui a été avalée par un boa  ! Mais comment faire  ? Lui sauter sur le ventre  ? Le faire bâiller  ? Lui faire avaler une potion détestable  ?

  • Quand Ping Pong, un jeune gorille, surgit soudain dans la classe, Mathilde Loupignol est soulagée. Grâce à lui, elle va pouvoir échapper au problème de maths  ! Aussi lui demande-t-elle de l'enlever. C'est sans compter Capucine Flutzut et sa bande qui se lancent aussitôt à leur poursuite. Mais réfugiés au sommet d'une tour, Ping Pong et Mathilde refusent de descendre...

empty