C Andree

  •   À l'été 67, une jeune fille disparaît dans les épaisses forêts entourant Boundary Pond, un lac des confins du Québec rebaptisé Bondrée par un trappeur mort depuis longtemps. Elle est retrouvée morte. On veut croire à un accident, lorsqu'une deuxième adolescente disparaît à son tour... 
    « Le thriller littéraire existe, Andrée Michaud en est la preuve. Créatrice d'ambiance exceptionnelle, elle joue avec la langue, les mots et les consonances dans ce huis clos chaud et humide où une foule de personnages se battent avec leurs démons. » La Presse, Québec. Prix du Gouverneur général du Canada.

  • Criquet

    Andrée Viollis

    Camille Dayrolles, une adolescente de 14 ans, qu'on surnomme Criquet, rêve d'être un garçon. On lui défend de lire, on lui préfère la couture. Le plus souvent, elle se travestit et part chasser les insectes. Criquet rejette tous les éléments qui définissent socialement la femme: son vêtement, sa contenance, son éducation et ses occupations. Profondément malheureuse devant ce corps qui change, qui la fait souffrir d'une puberté qu'elle ne peut pas empêcher, Camille prie la Sainte Vierge pour devenir un homme. Comment intégrer l'école navale si elle est une femme? À force d'injustices subies et d'observation des femmes qui l'entourent, Camille finit par consentir à la sororité et par se révolter contre l'inégalité de genre. C'est le roman initiatique d'une féministe. Criquet surprend le lecteur d'aujourd'hui par son style enlevé et par la clairvoyance avec laquelle y sont dessinés les rapports de genre. Ni un petit garçon, ni une femme, l'héroïne est un criquet qui cherche son identité. Être hybride kafkaïen errant dans le paysage des landes, Camille émeut nos âmes d'adolescents. C'est un roman surprenant sur l'adolescence comme passage, un transit, où le monde autour n'est fait que de constantes mutations, métamorphoses. À travers le point de vue d'une jeune fille et l'innocence de l'enfance, Andrée Viollis établit une critique efficace de l'inégalité des sexes et adopte une réflexion visionnaire sur le genre. Dans une époque où la lutte pour les femmes ressemble davantage à des témoignages solitaires peu entendus, Criquet apparaît comme une oeuvre d'avant-garde et profondément féministe.

  • "Rien, en Poésie, ne s'achève. Tout est en route, à jamais.
    En d'autres temps, d'autres termes, d'autres élans, la Poésie, comme l'amour, se réinvente par-delà toute prescription.
    Ne sommes-nous pas, en premier lieu, des créatures éminemment poétiques ?
    Venues on ne sait d'où, tendues vers quelle extrémité ? Pétries par le mystère d'un insaisissable destin ? Situées sur un parcours qui ne cesse de déboucher sur l'imaginaire ? Animées d'une existence qui nous maintient - comme l'arbre - entre terre et ciel, entre racines et créations, mémoires et fictions ?
    La Poésie demeurera éternellement présente, à l'écoute de l'incommensurable Vie.'
    Andrée Chedid.

  • Dans la rue déserte d'une ville ravagée par la guerre, Marie s'effondre, touchée par une balle alors qu'elle s'apprêtait à rejoindre Steph. Leurs retrouvailles devaient sceller leur réconciliation et l'aveu d'un amour partagé. Luttant contre la mort, la jeune femme ne désire plus qu'une chose : transmettre un message à Steph pour lui dire qu'elle venait et qu'elle l'aime. D'une écriture sèche et brûlante, Andrée Chedid raconte l'agonie de Marie et scande l'absurdité de la guerre, qui meurtrit les corps et sépare les amants.
    L'ÉDITION : découvrir, comprendre, explorer parcours de lecture groupements de textes quatre poèmes d'amour et de guerre la littérature engagée : écrire contre la guerre culture artistique cahier photos : histoire des arts Un livre, un film : Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet éducation aux nouveaux médias

  •   À 30 ans d'intervalle, deux enfants disparaissent dans des circonstances nébuleuses. Rien ne lie apparemment ces drames, sinon l'horreur qui les entoure et la douleur de leurs survivants... Par l'auteur de Bondrée, récompensé par le prix des lecteurs Quais du polar 2017.

  • L'autre

    Andrée Chédid

    C'est l'aube. L'air est doux. Le vieux Simm et son chien Bic traversent un village encore endormi. Brusquement, un volet claque, et la façade de l'hôtel Splendide s'illumine d'un visage inconnu - la rencontre est fugitive, immense et joyeuse.
    Mais soudain les murs se lézardent et tout bascule dans un tremblement de terre. Dans les ruines, au milieu des cris et des larmes, Simm veut retrouver le jeune étranger avec lequel il a échangé un regard quelques secondes avant le drame. Dans la folie qui suit le séisme, il gesticule, crie, tire les sauveteurs par le bras. Là, il est là ! Il l'a vu...
    Ce roman poétique mélange plusieurs formes d'écritures : poèmes, dialogues théâtraux, scénario de cinéma. Et la magie opère...

  • « En attendant, votre manège tourne dans ma tête : je le chéris et le décore de tous les fruits de mon jardin.»Fils d'un musulman d'Égypte et d'une chrétienne libanaise, petit-fils d'un troubadour, Omar-Jo est un enfant heureux. Mais il habite Beyrouth où, en 1987, les hommes se font la guerre.Un beau dimanche ensoleillé, devant la porte de sa maison... L'explosion. Assourdissante, meurtrière, elle lui arrache plus que la vie. Ses parents. Son bras. Pourtant, l'enfant qui quitte le Liban revendique l'espoir et l'imaginaire. À Paris, il rencontre Maxime, le forain au manège usé par le temps et la mélancolie de son propriétaire. L'enfant rendra alors toute leur magie aux chevaux de bois, comme il insufflera à Maxime la force nécessaire au rêve et au bonheur, à la jeunesse et à l'amour.

  • Qui est Lazy Bird ? Un oiseau rare ou un oiseau de malheur ? Une pièce musicale de John Coltrane ou une jeune fille perdue ayant un penchant prononcé pour le milk-shake, les gommes Bazooka et Jim Morrison ? Toutes ces réponses se valent, mais la véritable question est plutôt de savoir qui est la mystérieuse femme hantant les nuits de Bob Richard, animateur de radio à la station WZCZ de Solitary Mountain. Dès le jour où cet albinos marqué par son passé accepte de quitter le Québec et de s'exiler au Vermont pour y animer une émission de nuit, le sort en est jeté. 

  • Marie Saintonge emménage dans une maison léguée par son oncle, récemment suicidé, située dans le Massif bleu, une montagne québécoise. Confinée à l'intérieur à cause d'une tempête de neige, elle y vit des phénomènes à l'apparence paranormale et finit par perdre pied...
    Ric Dubois est resté le prête-plume de l'écrivain Chris Julian jusqu'à sa mort par suicide. Délivré de ses obligations à son égard mais déterminé à terminer le manuscrit  pour se prouver sa propre valeur, Ric se rend au campint du Massif bleu, afin d'y travailler sur le roman. Plusieurs meurtres ont lieu au camping ; bien que soupçonné par beaucoup de locaux à cause de son statut d'étranger, Ric s'efforce de mettre la main sur le véritable coupable. 
    Deux versants de la montagne, deux destins tragiques qui vont se rejoindre. 

  • Andrée Chedid raconte ici, avec un réalisme poignant, la lutte menée par une vieille femme pour sauver son fils, Hassan, atteint du choléra.
    Le sixième jour marque la date fatidique
    dans l'évolution de la maladie.

    Le sixième jour, publié en 1960, a connu de nombreuse rééditions et a été l'objet d'une adaptation cinématographique.
    Un livre, un film..., des connivences, des différences.
    Une oeuvre nouvelle créée par le remarquable cinéaste égyptien Youssef Chahine ; interprétée par Dalida, chanteuse réputée devenue une comédienne accomplie, et par un jeune acteur de grand talent, Mohsen Mohieddine.
    Un livre, un film...Deux regards de semblables et amis. Voilà aussi l'intérêt de cette expérience, de ce passage d'une expression à l'autre.

    photo D.R

  • Cet ouvrage est à la fois un guide et un témoin : il permet d'une part de s'initier aux rudiments d'une technique naturelle de guérison, d'en découvrir les diverses applications ainsi que les fondements; d'autre part, l'auteure nous dévoile son cheminement et les transformations qui se sont opérés chez elle, dans sa vie personnelle et professionnelle, tout au long de ses dix-huit ans de pratique et d'enseignement du Toucher Thérapeutique.

    Andrée West maîtrise à fond son sujet et nous en parle avec toute la rigueur de sa formation scientifique, mais aussi avec la passion qui l'anime pour tout ce qui a trait au bien-être de l'humain. Tout en demeurant accessible, cet ouvrage riche et exhaustif constitue un véritable manuel de référence, qui jette en plus un éclairage utile sur des concepts liés à la santé intégrale.

    Le Toucher Thérapeutique s'adresse bien sûr aux professionnels du monde de la santé, mais aussi à toute personne désireuse de participer au processus naturel de guérison, via une technique révélant un potentiel inné chez tout être humain.


    L'auteure :

    Infirmière de formation, Andrée West détient un baccalauréat ès sciences et une maîtrise en éducation des adultes de l'Université de Montréal. Depuis le début des années 80, elle anime des ateliers de formation sur différents thèmes concernant la santé intégrale, dont le Toucher Thérapeutique, prononce des causeries et des conférences sur ces mêmes sujets et reçoit des personnes en consultation privée. Elle est directrice et cofondatrice du centre de ressourcement intégral : «Les Sentiers de l'Aube».

  • De la condamnation de 1431 à la réhabilitation de 1456, les deux procès de Jeanne d'Arc racontent l'hitoire sous la légende. Ils disent les exigences et la prudence des rois, le lourd juridisme des clercs retranchés derrière les règles de la procédure, l'inquiétude d'une Église de l'ordre face aux élans, aux espoirs et aux révoltes de la religiosité populaire. En composant un dossier qui sera classique, Georges et Andrée Duby montrent comment, autour de la voix de Jeanne, raisons et silences dessinent le champ de forces d'un siècle : voici l'envers de notre plus grand mythe national.

  • Guide de traitement du trouble panique et de l'agoraphobieLes personnes atteintes de trouble panique et d'agoraphobie craignent d'être submergées par l'émotion et les sensations de peur, redoutant même d'en mourir ou d'en garder de graves séquelles. Elles perdent alors une part de leur autonomie en évitant des situations et des endroits qu'elles ont associés au danger perçu. Inquiètes, elles se demandent où trouver le soutien nécessaire pour s'en sortir.Cet ouvrage décrit ce que ces personnes peuvent ressentir et explique clairement pourquoi ce qu'elles vivent n'est pas dangereux. Il fournit des informations détaillées et des méthodes thérapeutiques éprouvées ou issues des plus récentes études dans le domaine. Accessible à tous, guide pratique d'auto-traitement qui permet de vaincre sa peur et son anxiété efficacement, ce livre est également un outil de référence pour les professionnels de la santé mentale.André Marchand, chercheur, professeur au département de psychologie de l'UQAM, Andrée Letarte et Amélie Seidah, psychologues cliniciennes, sont notamment spécialisés dans le traitement des troubles anxieux.

  • Un classique de la cuisine familiale à nouveau disponible !
    Depuis la parution du premier tome au début des années 1990, ?La Cuisine à quatre mains est devenu le livre de référence dans nombre de cuisines belges et françaises. Écrit par deux grands-mères de caractère, ce livre de recettes propose une cuisine à l'ancienne, où les bons produits font toute la différence. De la terrine de lapin à la bombe surprise, de la traditionnelle sauce blanche à l'audacieux homard en papillote, ce sont plus de 600 secrets de famille qui se révèlent à nos papilles. Les deux auteures se sont coupées en quatre pour nous expliquer de manière simple et efficace comment cuisiner sans chichi des plats raffinés.
    ?Disposer des deux tomes de La cuisine à quatre mains, c'est la promesse de moments de pur régal, au propre comme au figuré. Grâce à ses recettes testées et retestées qu'il est quasiment impossible de rater, vous trouverez l'?inspiration pour toutes les occasions.?
    La Cuisine à quatre mains, un ouvrage de cuisine incontournable qui a déjà fait le bonheur de plus de 200 000 gourmands !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    J'ai les deux tomes, et c'est vraiment un régal ! J'y puise de l'inspiration pour les grandes occasions comme pour les petites. Il est pratiquement impossible de rater les recettes ! - Syringis, Passion Livres
    À PROPOS DES AUTEURES
    Quatre mains... Quatre mains issues d'un même nid familial. Nid douillet où deux soeurs , Christiane (Tan) et Andrée (Dédée) grandissent avec leur frère Guy dans une jolie maison de campagne à Beauvechain au début des années trente.
    Les fillettes sont de terribles enfants de cuisine et leur terrain de jeux est aux fourneaux. Leur maman, Annie, se dédie en grand maître à l'art de la table, accompagnée de deux cuisinières et souvent gênée par deux paires de petites mains ! Chair à saucisses, pâtés, gâteaux ou pâtes à tarte sont leur plasticine et elles empilent multitude de bols, caquelons et autres ustensiles comme des Lego de fortune. D'une curiosité et d'une énergie inépuisables, elles émoustillent de leur fouet et de leur impatience le battant de leurs vies futures.
    Au fil des ans, ayant consigné à l'encre un immense trésor dans leurs cahiers à spirale, elles décident de partager leur savoir à leurs filles et belles-filles en recopiant leurs brouillons. Quelques bonnes amies complices les poussent à l'impression. En ce début des années 1990, l'ère est encore peu culinaire, sans internet, ni marketing assidu, ni programmes télévisés. Leur livre dès le premier tirage - pourtant modeste - fait tabac !
    Plusieurs rééditions témoignent de ce succès retentissant et un second tome suit bien rapidement. La mode est à la cuisine, la hype de la gastronomie donne des ailes et nos foodistas s'initient à l'huile d'olive et aux ingrédients exotiques, sans jamais renoncer à l'essentiel de leur passion : une cuisine gourmande, bourgeoise et conviviale à réaliser aisément. Bientôt, La Cuisine à quatre mains est dans toutes les cuisines.

  • Un classique de la cuisine familiale à nouveau disponible !
    Depuis la parution du premier tome au début des années 1990, ?La Cuisine à quatre mains est devenu le livre de référence dans nombre de cuisines belges et françaises. Écrit par deux grands-mères de caractère, ce livre de recettes propose une cuisine à l'ancienne, où les bons produits font toute la différence. De la terrine de lapin à la bombe surprise, de la traditionnelle sauce blanche à l'audacieux homard en papillote, ce sont plus de 600 secrets de famille qui se révèlent à nos papilles. Les deux auteures se sont coupées en quatre pour nous expliquer de manière simple et efficace comment cuisiner sans chichi des plats raffinés.
    La Cuisine à quatre mains, un ouvrage de cuisine incontournable qui a déjà fait le bonheur de plus de 200 000 gourmands !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Une vraie référence en matière de cuisine... j'y puise souvent mes recettes! En plus, le format est très pratique pour l'usage en cuisine (avec anneaux). - Mamie Confiture, Passion Livres
    À PROPOS DES AUTEURES
    Quatre mains... Quatre mains issues d'un même nid familial. Nid douillet où deux soeurs , Christiane (Tan) et Andrée (Dédée) grandissent avec leur frère Guy dans une jolie maison de campagne à Beauvechain au début des années trente.
    Les fillettes sont de terribles enfants de cuisine et leur terrain de jeux est aux fourneaux. Leur maman, Annie, se dédie en grand maître à l'art de la table, accompagnée de deux cuisinières et souvent gênée par deux paires de petites mains ! Chair à saucisses, pâtés, gâteaux ou pâtes à tarte sont leur plasticine et elles empilent multitude de bols, caquelons et autres ustensiles comme des Lego de fortune. D'une curiosité et d'une énergie inépuisables, elles émoustillent de leur fouet et de leur impatience le battant de leurs vies futures.
    Au fil des ans, ayant consigné à l'encre un immense trésor dans leurs cahiers à spirale, elles décident de partager leur savoir à leurs filles et belles-filles en recopiant leurs brouillons. Quelques bonnes amies complices les poussent à l'impression. En ce début des années 1990, l'ère est encore peu culinaire, sans internet, ni marketing assidu, ni programmes télévisés. Leur livre dès le premier tirage - pourtant modeste - fait tabac !
    Plusieurs rééditions témoignent de ce succès retentissant et un second tome suit bien rapidement. La mode est à la cuisine, la hype de la gastronomie donne des ailes et nos foodistas s'initient à l'huile d'olive et aux ingrédients exotiques, sans jamais renoncer à l'essentiel de leur passion : une cuisine gourmande, bourgeoise et conviviale à réaliser aisément. Bientôt, La Cuisine à quatre mains est dans toutes les cuisines.

  • Serrée dans le carcan des coutumes, en butte à la dureté et au sommeil des coeurs, ne trouvant aucun écho à sa voix, à ses soifs, n'ayant aucun moyen de se « délivrer », une jeune femme, Samya, s'enfonce, seule, peu à peu, dans le silence et dans la tragédie. Ce premier livre d'Andrée Chedid est plus que jamais un livre d'aujourd'hui. Traversant le temps et les frontières, le cri de Samya rejoint d'autres appels, d'autres refus, d'autres espérances. « D'autres, comme moi, ont dû sentir leur vie s'effriter au long d'une existence sans amour. Si je crie, je crie un peu pour elles... Mais nos filles, nos filles peut-être ne seront plus semblables à ces mousses qui végètent autour des troncs morts. Nos filles seront différentes. Elles surgiront de l'engourdissement... »Roman à suspense, écrit dans un style dépouillé et sobre, mais lourd d'une chaude poésie, Le sommeil délivré nous atteint et nous bouleverse.

  • Pourquoi certaines femmes ont-elles les émotions à fleur de peau 14 jours par mois? Pourquoi certains hommes traversent-ils une crise existentielle au tournant de la cinquantaine? Comment expliquer que des personnes ont le bonheur facile, alors que d'autres semblent toujours voir le verre à moitié vide?

    Et si l'estrogène, la progestérone, la testostérone, la dopamine, l'ocytocine et l'endorphine contenaient une partie de la réponse à ces énigmes? Basé sur plus de 25 années de recherches, cet ouvrage nous fait découvrir comment hormones et neurotransmetteurs travaillent quotidiennement pour assurer notre bonheur et notre santé.

    La Dre Marie-Andrée Champagne y aborde avec précision toutes les périodes de la vie hormonale des femmes (préménopause, périménopause, ménopause, postménopause), sans oublier l'andropause, chez les hommes, et fournit une véritable «trousse de survie» pour traverser plus sereinement ces étapes. Comme tout est question d'équilibre, elle nous met également en garde contre les carences hormonales, qu'il est possible de corriger.

    À sa suite, partez à la découverte du monde merveilleux des hormones. Peut-être y trouverez-vous la clé... de votre bonheur!

  • "Est-ce durablement éprouvé entre le possible et le possible, est-ce dialogue à toute force poursuivi entre l'individu et la multitude, qui ont porté Andrée Chedid vers le théâtre ?... Il lui était nécessaire, sans aucun doute, d'ouvrir un champs plus concret à ces figures qui depuis longtemps la hantent et de poursuivre le seul débat qui l'intéresse en termes plus généraux et en images plus exemplaires : le bruit de l'histoire, les ambiguïtés de la paix et de la guerre, les chances de transformer le monde des hommes, le problème irrésolu des origines, ces questions sont au coeur de son oeuvre théâtrale. Qu'elle la situe très loin dans le temps et dans l'espace comme Bérénice d'Égypte et Les Nombres, ou dans le lieu indéfini des mythes, pour mettre en place le jeu d'ombre du Montreur, Andrée Chedid ne se préoccupe que d'une chose : faire surgir "des bribes de notre visage commun" aujourd'hui".

    M.C Granjon

  • La cité fertile

    Andrée Chédid

    Aléfa chante et danse le chagrin, la gaieté, la mort, la vie.Aléfa a cent ans, mille ans, qu'importe ! Elle hante et sillonne cette Ville qui la passionne ; elle y découvre des sources. Eprise des vivants, sans cesse elle les rencontre.Aléfa s'attache aux pas d'un jeune couple de comédiens, Simon et Livie. Ceux-ci ont quitté le confort de leur milieu pour tenter une autrre vie. Mais un soir, par lassitude, la jeune femme abandonne l'aventure. Un second couple, la quarantaine, installé dans la réussite sociale, est brusquement au bord du naufrage. Deric, bouleversé par la mort de son meilleur ami, remet en cause le sens de son existence, au désespoir de Natia, son épouse.Aléfa, toujours en mouvement, regarde. Ici, ailleurs, partout : bonheurs, malheurs chevauchent.Aléfa aime. C'est TOUTE la réponse, c'est la SEULE réponse qu'elle connaisse à l'angoisse des jours.La Cité fertile est un roman à la fois plein d'humour, de tragique et de poésie, une sorte de rêve grandiose où la déraison est raison de vivre, où la dérision se mue tout à coup en tendresse, où la femme-bouffon qu'est Aléfa prend les dimensions du Destin.

  • Créé en 1893 par deux républicains (un homme et une femme) engagés dans les luttes sociales, le Droit Humain se distingue des autres obédiences maçonniques par certains caractères : la mixité, l'internationalisme, la continuité initiatique. Son but est d'agir pour que tous les êtres humains jouissent des mêmes droits.

  • « Un livre n'est que le portrait du coeur, chaque page une pulsation », écrit Emily Dickinson. À cela Andrée Chedid ajoute qu'un livre est aussi la soif d'un ailleurs, une salve d'avenir. Dans L'Étoffe de l'univers, la poétesse née au Caire remonte aux origines de sa vie, explore à travers de courts poèmes le mystère du passage sur terre, la beauté et la force, mais aussi la fragilité, surtout quand l'aventure est malmenée par la vieillesse, la mort qui rôde.
    En revenant à saint Augustin et Shakespeare, Rilke ou encore Dylan Thomas, Andrée Chedid éclaire sa propre écriture. Sans qu'aucune certitude ne tienne le haut du pavé, elle précise : « Ne vous méprenez pas / Je ne suis que de passage / Un être fictif sur un trajet/Sans itinéraire / Je pousse des portes / Qui s'ouvrent / Sur la vie / Et d'autres portes / Qui mènent je ne sais où ».

  • Le survivant

    Andrée Chédid

    Une jeune femme, Lana, apprend par un coup de téléphone en pleine nuit que l'avion dans lequel son mari, Pierre, a embarqué quelques heures plus tôt, s'est écrasé dans le désert. Mais il y a des survivants. Bientôt plus qu'un survivant ! Lana, convaincue qu'il s'agit de Pierre , part à la recherche de l'homme qu'elle aime. Malgré les multiples obstacles, à travers oasis, villages, désert et solitude, finira-t-elle par le retrouver ?
    Cette histoire à suspense, cette quête bien réelle sont aussi une interrogation sur le sens de l'amour, son usure, sa vitalité. Souffrance et source de vie, amour qui métamorphose parfois l'absence en présence.

  • Ce livre se veut pratique, utile et éthique par le profond respect pour la vie subjective dont il témoigne. Grâce à une description fidèle et vivante de situations concrètes, il développe une réflexion qui permet à la fois de mieux comprendre ce qui arrive lorsqu'un corps est diminué, et d'élaborer, chacun depuis sa place (soignants, patients, proches) des réponses adaptées.

    écrit dans un style vivant et limpide, cet ouvrage est d'abord un livre clinique. En faisant place à la parole des patients, de leurs proches et aussi à celle des soignants, l'auteure a pu montrer qu'une atteinte corporelle ne peut aller sans répercussions psychiques. Celles-ci vont bien au-delà de l'angoisse : les équilibres de vie sont déstabilisés, ce qui induit un retour sur soi et mène vers des changements dans les façons d'être. Le livre montre comment le psychanalyste peut aider, dans le respect de chacun, à faire face à ces bouleversements et à restaurer une dynamique psychique.

  • 5 f. - 3 h. + 3 petits rôles (H ou F : âge indifférent) + 1 personnage facultatif (H ou F : âge indifférent) - Un décor -
    Durée : 1 h 45 La police locale, intriguée par le nombre de morts subites et inexpliquées qui se succèdent dans la Maison de Retraite des CHARMETTES, y introduit, à l'insu des pensionnaires et du personnel, une ancienne contractuelle en retraite, afin qu'elle tente d'éclaircir le mystère. Celle-ci finira par découvrir l'assassin, au grand soulagement des pensionnaires, personnages hauts en couleurs, qui s'aperçoivent qu'ils ont cent fois frôlé la mort sans le soupçonner, tout occupés qu'ils étaient à vivre leur train-train quotidien, fait de disputes, tricot, célébration d'anniversaires, mysticisme exacerbé, ironie mordante ou boulimie irrépressible, selon les caractères de chacun. Un cocktail explosif de suspense, humour, amours et fantaisie que votre public dégustera sans modération, avec autant de plaisir que vous en aurez pris à le lui concocter.

empty