Claude Lecouteux

  • S'appuyant sur un large corpus de traditions populaires - hébraïques, arabes, russes, indiennes, persanes, mongoles, serbes... -, souvent inconnues car dissimulées dans de vieux manuscrits ou des grimoires, Claude Lecouteux retrace avec brio la légende de Salomon, dévoilant ainsi toute l'ampleur mythique du célèbre monarque.

  • Du Moyen Âge à nos jours, s'appuyant notamment sur les Eddas, les Sagas, les légendes et les traditions populaires, ce dictionnaire nous invite à arpenter des espaces enchantés où foisonnent dieux, fées, elfes, lutins, revenants, nains et géants... Il nous décrit, par exemple, les cultes rendus aux sources et aux arbres, maints rituels magiques, nous conte l'éternelle errance du Chasseur maudit, l'étrange aventure de Peter Schlemihl et de nombreuses autres histoires fabuleuses.

  • De l'Antiquité à nos jours, s'appuyant sur les mythologies, les contes, les traditions populaires et les romans de chevalerie, Claude Lecouteux met au jour la permanence d'antiques croyances sous une vision plus chrétienne de l'au-delà. Il souligne en outre - et nul ne l'avait établie jusqu'alors - l'étonnante proximité des images venues d'un lointain passé avec les témoignages de ceux qui, lors de comas ou de catalepsies, ont vécu des expériences de mort imminente.

  • Unique en son genre et fruit de très nombreuses années de collecte, ce dictionnaire insolite comporte plus de mille entrées et résulte de la lecture de plus de sept mille incantations, provenant d'une douzaine de pays d'Europe occidentale et septentrionale. Claude Lecouteux ne se contente pas de les énumérer et de les classer. Il précise leur but, ainsi que les rituels qui accompagnent leur profération, tout en s'intéressant aux faits de langue contenus dans ces étranges locutions.

  • Les morts qui reviennent ont une histoire. A partir des récits anciens, des rites et des coutumes funéraires subsistant parfois de nos jours, Claude Lecouteux tire de l'oubli les fantômes et les revenants d'antan, jusqu'alors négligés par les historiens. Le Moyen Âge de l'Europe du Nord offre, dans notre civilisation occidentale, un champ privilégié pour décrire le retour des défunts et retracer le combat que l'Eglise leur livra. Qui revient ? A quels moments se produisent les hantises ? Pourquoi certains morts amènent-ils fécondité et prospérité tandis que d'autres répandent terreurs et massacres ? Quelle force anime le cadavre jusqu'à le faire sortir de sa tombe et de quelle conception de l'au-delà de tels phénomènes relèvent-ils ? Car s'ils constituaient jadis de redoutables manifestations, fantômes et revenants n'en étaient pas moins intégrés dans la mentalité collective d'alors.

  • A travers plus de deux cents rubriques, Claude Lecouteux a rassemblé rites, légendes, croyanes, superstitions desTtziganes, et nous révèle ainsi le foisonnant imaginaire de ces communautés nomades.

  • Personnage familier venu d'un lointain passé et perpétuant sa vie dans l'imaginaire de nos sociétés, le nain n'en est pas moins méconnu.
    Puisant dans les littératures médiévales, mais aussi dans les contes, les légendes et les mythologies, Claude Lecouteux relève les images, les situations et les usages gravitant autour de cet être singulier. Il met au jour tout un monde de croyances disparues, souvent occultées par l'Église ou simplement englouties par le temps. Empreints d'une forte signification religieuse, loin d'être des supports de fictions ou de superstitions, seraient liés à la fertilité, à la mort et à ce culte des ancêtres dont on connaît l'importance dans notre ancien Occident.
    Fourmillant dans les traditions populaires, lutins et korrigans, follets, kobolds et trolls, follets et elfes de toutes sortes, laissent entrevoir comment, en dépit de la culture chrétienne, le paganisme parvint à se maintenir dans les campagnes jusqu'à l'aube de l'ère industrielle.

  • Tapage nocturne, jets de pierres ou d'ordures, vaisselle brisée, claquement des portes et des fenêtres, grognements sourds, incendies spontanés, agressions, apparitions..., telles sont les curieuses manifestations du poltergeist, « esprit frappeur » qui hante une maison, et sème, sur son passage, trouble, désordre et surtout effroi chez ses habitants. Claude Lecouteux rassemble, dans cet ouvrage, les sources diverses relatant ces phénomènes insolites - des textes antiques jusqu'aux faits divers contemporains - et constitue un corpus inédit qu'il analyse avec rigueur et pertinence. En spécialiste de la petite mythologie et des représentations de l'au-delà, il rapproche les poltergeists des démons et des génies, des fantômes et des revenants, et nous offre ainsi, à travers l'étude de ces invisibles voisins, une nouvelle contribution à l'histoire des croyances.

  • Issu de faits étranges déformés par l'imagination populaire, le vampire - est-il nécessaire de le rappeler ? - est un défunt qui, à la faveur de la nuit, revêtant parfois une forme animale, s'échappe de son tombeau pour sucer le sang des vivants, seule « nourriture » à son goût...
    En historien des mentalités, Claude Lecouteux s'attache aux témoignages originaux relatant des phénomènes vampiriques et dresse un inventaire des précurseurs de la redoutable créature, remontant à la plus haute Antiquité où abondent lamies, striges et goules, démons féminins la plupart du temps. S'appuyant sur des archives judiciaires l'auteur étudie plusieurs affaires jugés avec le plus grand sérieux, notamment au siècle des Lumières, où l'on n'hésitait pas à ouvrir les tombes pour décapiter les cadavres suspects et les rendre à jamais inoffensifs.

  • Comment guérir une migraine, arrêter une hémorragie, apaiser le feu d'une brulûre ? Claude Lecouteux a réuni, classé et commenté des pratiques populaires plus ou moins occultes, où se retrouvent pêle-mêle incantations, oraisons chrétiennes, talismans et charmes. Il présente dans cet ouvrage plus de six cents prescriptions pour soulager les maux dont nous souffrons. Une remarquable étude sur la mentalité magique liée au corps médiéval,

  • Autrefois par les nuits d'hiver, dans le ciel ou sur terre, on entendait passer une troupe effrayante et mystérieuse, un étrange cortège de fantassins et de cavaliers, les uns ensanglantés, les autres portant leur tête sous le bras. C'était la Chasse sauvage, la terrible cohorte des damnés... Mais le christianisme a déformé l'antique croyance, la mêlant à d'autres traditions. Cet ouvrage rassemble les multiples facettes du mythe.

  • Fées, sorcières et loups-garous... Enchanteurs ou terrifiants, ces êtres mystérieux n'ont cessé de nous fasciner et demeurent encore présents dans nos récits, nos rêves et nos hantises. Mais de quelles croyances sont-ils la survivance ?
    Claude Lecouteux a décelé, dans les légendes germano-scandinaves et dans maints aspects de la culture européenne, une conception religieuse oubliée : l'âme, ou plutôt le Double - sous une forme humaine ou animale - peut s'échapper du corps pendant le sommeil, la transe ou même le coma, puis réintégrer son enveloppe charnelle. Et si certains subissent, bien malgré eux, cet étrange voyage, d'autres, parfois accusés de sorcellerie, savent le provoquer.

  • Qu'elles portent le nom d'émeraude, de jaspe, d'agate, d'onyx ou d'anthracite... les pierres possèdent une longue histoire. Tenues pour être habitées par des puissances sacrées, elles protègent des accidents, de l'envie, de la sorcellerie, procurent l'invisibilité et le don des langues ; elles aident à exaucer les voeux, à prédire l'avenir, à développer la mémoire, et guérissent les maladies... Quant au traitement, il s'effectue par application ou frottement, par réduction en poudre et confection d'un breuvage, par port en bracelet, bague ou pendentif.
    Poursuivant ses travaux sur le surnaturel, Claude Lecouteux, dans ce dictionnaire largement illustré, a consulté nombre de lapidaires - païens, chrétiens, gnostiques... - et nous offre ainsi une synthèse magistrale au croisement de l'histoire des mentalités, des religions et de la mystique.

  • Le livre des grimoires

    Claude Lecouteux

    • Imago
    • 25 Août 2008

    Au Moyen Âge, le grimoire désigne un ouvrage écrit en latin, mélange de recettes diverses pour guérir certains maux, conjurer ou invoquer les démons, fabriquer des talismans ou des amulettes, lever ou jeter des sorts... D'abord en petit format, fascicule de poche à l'usage du mage « en déplacement », il se transforme en grand in-folio, monumental volume de consultation. Collectionneur fervent de ces livres énigmatiques, Claude Lecouteux entreprend d'en présenter le contenu. Obscurs, cryptés, truffés de symboles, de dessins et de mots hermétiques, les grimoires, sans perdre de leur densité poétique, nous deviennent au terme de ce voyage guidé, plus accessibles et nous révèlent ainsi quelques-uns de leurs mystères.

  • Au sein d'une nature sauvage, l'homme, exposé à d'invisibles périls, s'est longtemps éprouvé comme un intrus. Toute installation fut d'abord une conquête sur une présence surnaturelle le plus souvent menaçante. Claude Lecouteux retrouve dans les traditions populaires, les sagas et les récits, les traces d'une peur archaïque des innommables créatures qui hantent les espaces vierges. A l'origine de nombreux rites, il identifie la volonté de conjurer les dangers, de se rendre propice le génie et d'organiser, sur des sites précis, sa coexistence avec l'homme. Ainsi, il met au jour un antique respect de la nature qui rejoint nos préoccupations écologiques les plus actuelles.

  • De tous les monstres féminins que nous a légués le Moyen Age, Mélusine est le plus fascinant. Souvent confondue avec la sirène, elle demeure la créature ambiguë par excellence. Fée, femme et serpent, sa beauté attire mais sa queue de reptile provoque la répulsion et évoque les flammes de l'enfer. Le Chevalier au Cygne, immortalisé par Wgner sous le nom de Lohengrin, offre plus d'un rapport avec Mélusine. Dans ces deux légendes, en effet, un être surnaturel s'éprend d'un mortel, lui apporte bonheur et prospérité, mais lui impose un interdit. Et dans les deux cas, l'interdit se trouve transgressé et l'être féerique disparaît. A partir d'un vaste corpus de textes médiévaux, Claude Lecouteux retrouve l'origine de ces récits dans les mythologies celtique et germanique et montre la métamorphose des dieux et des déesses en de tels êtres merveilleux, sous l'influence du christianisme. « Importante contribution à la mythologie comparée de la chrétienté médiévale, le beau livre de Claude Lecouteux éclaire donc à la fois l'histoire sociale, culturelle et mentale de l'Occcident chrétien » (Jacques Le Goff).

  • La maison des genies

    Claude Lecouteux

    • Imago
    • 17 Octobre 2000

    Bien plus que simple bâtisse, la maison est un être vivant que les génies font craquer et grincer. Surgissant dans le bâtiment, bondissant dans les ouvertures - portes, fenêtres, cheminées-, ces hôtes surnaturels inquiètent et dérangent. Et nombreux sont les rites pratiqués pour les éloigner ou tenter de les transformer en alliés domestiques.
    Claude Lecouteux retrace l'arrière-plan mental qui donne naissance à ces innombrables créatures s'affairant dans la maison et dont on retrouve parfois encore la trace aujourd'hui. Cet ouvrage sauve de l'oubli un ensemble de traditions et de croyances ancestrales liées à l'espace le plus intime et le plus cher à l'homme.

  • Le mort aventureux (le)

    Claude Lecouteux

    • Imago
    • 16 Octobre 2003

    Armand Metzger, grand professeur de médecine, assiste à ses propres funérailles, puis se rend à sa dernière demeure. Il est accueilli par les résidents du cimetière Saint-Fiacre qui, peu peu, le mettent au courant des us et coutumes de l'autre monde.
    Un jour, poussant une porte dérobée du cimetière, Armand se retrouve dans un territoire de l'au-delà inconnu de lui. Là, aventures et péripéties fantastiques s'enchaînent à un rythme effréné, et le récit cocasse se transforme peu à peu en un véritable récit d'initiation.

  • « Amulette », « talisman », peu de mots sont aussi nimbés de mystères et nous renvoient avec autant de force au surnaturel, à l'univers des contes et des légendes. Saint Christophe suspendu dans les voitures, trèfle à quatre feuilles apportant la chance, gris-gris censés nous protéger du mal, représentent des exemples bien connus de ces croyances toujours vivaces. Car talismans et amulettes, aujourd'hui comme jadis, restent répandus de par le monde sous mille formes différentes. Familier de l'irrationnel et des traditions populaires, Claude Lecouteux nous guide dans un domaine étrange et complexe, que la recherche dédaigne et abandonne aux occultistes et aux charlatans. S'attachant plus précisément au Moyen Âge, et s'appuyant sur les grimoires, la littérature cléricale, les traités de médecine et les inventaires des nobles, l'auteur examine les aspects culturels et pratiques - notamment l'emploi des amulettes et la fabrication des talismans - de ces soutiens magiques.

  • Un ensemble de récits de voyages dans l'au-delà. Le merveilleux est omniprésent : humains à tête de grue, arbres doués de parole, dragons à cornes de bouc, démons infligeant d'horribles supplices...

empty