Clemence Chanel

  • Prenez du Chrome, du cuivre et un zeste de laiton. De la Vapeur et du charbon, en quantité. Ne respirez pas, vous étoufferiez ! Puis, ouvrez les manomètres à fond : pression, surpression, ad libitum. Juste avant l'explosion, liez le mélange en le saupoudrant d'épices victoriennes. Ajoutez des hectolitres d'huile, des personnages destinés à modifier l'Histoire, ainsi qu'une grosse poignée d'automates : vous voilà prêts à lire cette anthologie.

    Uchronies en pagaille, prescience sociale, rêveries expérimentales : ce sont les ingrédients de ce recueil... Mais pas seulement !

    Ici, le Steampunk se dilue sans disparaître. Présent, mais sans cesse assaisonné à d'autres sauces, il est déconstruit, interprété, et même - osons le dire - réinventé.

    Neuf nouvelles rendant hommage au genre, ouvrant des perspectives ou le détournant, pour s'en amuser parfois, mais toujours, in fine, pour interroger.

  • Quelques mois auparavant, dans un manoir lugubre perdu au fond d'une forêt de Transylvanie...
    - Merci à tous d'être là, dit le mouton, l'heure est grave!

    Il sirotait un cocktail rouge fumant, les pattes croisées sur une table en chêne. Face à lui, dix représentants du mal : Thierry, Loïc, Alice, Mickaël, Anne-Laure, Catherine, Céline, Clémence, Bruno et Thomas.
    - Il y a encore vingt ans, poursuivit l'ovin de l'Apocalypse, être méchant était plus cool qu'être gentil, mais l'arrivée de tous ces superhéros «Larvem» ou «C'est des comix» a inversé la tendance. Nous devons réagir, salir leurs images, les ringardiser. Mes enfants, j'attends vos propositions !

    Un brouhaha agita le funeste aréopage. Le mouton y distingua quelques bribes de phrases : «vampire végétarien», «pelouse», «mille femmes», «théâtre», «antiquaire»... Il leva la main, un sourire satisfait aux lèvres.
    - Très bien, vous me regrouperez tout ça dans une anthologie. On l'appellera «Crappy Heroes» et je me chargerai de la diffuser dans le monde entier!

empty