Emilie Chazerand

  • Vania Strudel a 15 ans, un oeil qui part en vrille et une vie qui prend à peu près la même direction. Et ce, à cause de :
    - Sa mère, qui est morte quand elle avait huit ans.
    - Son père, un taxidermiste farfelu.
    - Pierre-Rachid, son pote de toujours, qui risque de ne plus le rester...
    - Son ennemie jurée, Charlotte Kramer, la star du lycée.
    - Sa rentrée en Seconde, proprement catastrophique.
    Pour Vania, c'est clair : l'existence est une succession de vacheries, et elle est condamnée à n'être personne. Une fourmi parmi d'autres. Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme, qui lui explique en détail que non, elle n'est pas une banale fourmi noire sans aspérités. Elle serait même plutôt du genre vive, colorée, piquante ! Du genre fourmi rouge...

  • Chez les Tannenbaum, on est petit. Trois générations d'achondroplases, soit sept naines, gèrent ensemble Tannenland, le paradis réduit des animaux miniatures. Deuxième curiosité alsacienne après la cathédrale de Strasbourg, experte ès Bredele et productrice des meilleurs shows de Noël de la région, cette famille n'a rien d'ordinaire.
    Sauf peut-être Richard, 19 ans, le seul garçon de la tribu. Le seul grand, aussi. L'exception à la règle, la mouche dans le lait. Tout aurait pu néanmoins rester ainsi, si...
    Si le coeur de Lulu Tannenbaum, 16 ans, ne s'était pas déglingué.
    Si la Syrie n'était pas en guerre.
    Et si Hervé Vilard était juste un chanteur.

  • J'ai une soeur à mi-temps. Je ne la vois qu'en été et le jour de l'an.
    C'est mon papa qui l'a fabriquée, mais avec une autre dame que ma maman.
    Il dit que ça arrive, parfois. Que la vie, c'est comme ça. 

  • Je m'appelle Germain et j'ai une vie gé-niale. J'ai un père mannequin pieds. Vous l'avez sûrement vu dans la pub pour les mycoses des ongles. Ma mère est une artiste, mais, comme c'est la crise, elle travaille à la cantine de mon école.
    Et y a Younès, mon meilleur copain. Ensemble, on a inventé Pâteman, le super-héros qui se change en plat de pâtes.
    Bref, tout va bien. Sauf que j'ai une soeur. Judith a douze ans et c'est la seule erreur que mes parents ont faite.
    Mais hier, au Réveillon, on m'a servi une huître. J'y ai touché du bout du doigt, et, crois-moi ou pas, l'huître m'a parlé. On a papoté et elle m'a proposé un truc dingo : échanger sa place contre celle de Judith...

  • "C'est une maladie d'avoir deux papas ? 
    _N'importe quoi, dit Violette. 
    Mes papas, ils s'occupent trop bien de moi. 
    Je les aime tous les deux, et puis c'est tout."
    Un bel album très tendre pour évoquer tout simplement les familles homoparentales. 

  • Comment ça, je vais avoir un petit frère ? Mais c'est pas du tout une bonne nouvelle !
    Tout le monde en parle alors qu'il n'est même pas encore là ! Et moi dans tout ça ?
     

  • Quand je serai Reine, toutes les folies seront permises !  Chaque enfant s'endormira devant des dessins animés, il n'y aura pas de mauvaises notes à lécole, on mangera de la glace toute la nuit.  J'interdirai la fabrication de petit frère ou de petite soeur, je libèrerai tous les animaux...
     

  • Un frère en bocal

    ,

    lu par Jean-Michel BOCH; Aymeric DUPUY

    Hippolyte est un enfant unique : pas de frère, pas de soeur. Sa maman l'appelle son « prince », son « chef d'oeuvre », son « petit homme parfait »... Mais il faut quand même sortir les poubelles, dresser la table, essuyer et ranger la vaisselle... Un jour, parti chercher des biscottes chez monsieur Baratini, l'épicier du coin, Hippolyte revient à la maison avec un frère... en bocal ! Aristide, le nouveau fils préféré, est né...
    La lecture de cet ebook, en raison de ses caractéristiques techniques et de ses contenus multimédia, requiert un environnement Apple.

empty