Ernesto Ottone

  • Pour comprendre les violents conflits identitaires qui traversent aujourd'hui les sociétés ex-colonisatrices ou ex-colonisées, Ernesto Ottone revient sur l'histoire paradoxale de la mondialisation au xxe siècle. Au long de cette genèse, traversée par des guerres meurtrières et des conflits idéologiques, il remet en cause la conception de l'« universel » qui promeut des représentations culturelles fondées sur le rejet de l'autre. Il prône l' « accumulation civilisationnelle », un outil conceptuel pour réinterpréter ces antagonismes à la lumière des valeurs de tolérance issues de toutes les cultures. Un moyen de se départir des résidus de barbarie dissimulés dans le refus du vivre ensembl

empty