Michel Galabru

  • Cet ouvrage est le fruit de plusieurs mois d'entretiens au cours desquels Michel Galabru s'est livré à un exercice inédit consistant à revenir sur l'ensemble des films, fictions, séries et pièces de théâtre auxquels il a participé depuis le début de sa carrière, soit près de trois cents projets et presque soixante-dix ans de souvenirs professionnels. Ces fragments d'une vie d'acteur forment un témoignage unique où se côtoient les plus grands noms du théâtre et du cinéma français, ayant côtoyé tous les acteurs et les réalisateurs de la seconde moitié du 20ème siècle : de Louis de Funès à Isabelle Adjani en passant Michel Serrault, Jean Carmet ou Charles Aznavour.  © 2016 Hors collection (P)


  • Michel... de l'autre côté de Galabru.

    On ne connaît bien souvent de Michel Galabru que son visage d'acteur grand public, de personnalité populaire. On connaît moins, en revanche, sa vision du métier d'acteur, du spectacle, de la vie et du monde. Et pourtant, après six décennies de présence sur scène, plus de 250 films, une vie très bien remplie, ce monstre sacré a acquis avec les ans une expérience irremplaçable, qu'il nous fait partager ici.
    C'est avec une vraie jubilation qu'il nous présente, dans cet abécédaire, ses deux univers principaux. Celui du spectacle, tout d'abord, de la célébrité, de la scène, celui de l'existence, ensuite, des sentiments, de la fidélité, de l'état du monde. Deux univers qui, finalement, n'en font qu'un, puisque tout est comédie, et peut-être un peu plus dans la vie que sur scène.
    Peu à peu, derrière les nombreuses anecdotes inédites, les pensées, se dessine une véritable philosophie intime, à la fois énorme, originale et toujours irrésistible.

  • Il a une façon inimitable d'énoncer, d'une voix de stentor, des vérités implacables, et pousse des coups de gueule proportionnels à sa stature, colossale... Il a souvent occupé la tête d'affiche, mais il a aussi joué à l'arrière-plan. L'essentiel, c'était d'en être : de côtoyer Michel Simon, Louis de Funès, Pierre Brasseur, et d'apprendre son métier à leur contact. D'observer Annie Girardot, Romy Schneider, Martine Carol, et de se laisser charmer par elles... Rien ne l'impressionnait, sauf le talent. Sur tous, Galabru a posé un regard plein d'humanité et d'humour. Il se souvient de tout, même de ses trous de mémoire ! Conteur-né, il revient ici sur un demi-siècle de théâtre et de cinéma dont il n'a retenu que le meilleur.


  • Le dernier témoignage de Michel Galabru. Des années 50 à aujourd'hui, à travers plus de 250 films et 100 pièces de théâtre, il raconte sa longue et prestigieuse carrière.

    Le dernier témoignage de Michel Galabru. Des années 50 à aujourd'hui, à travers plus de 250 films et 100 pièces de théâtre, il raconte sa longue et prestigieuse carrière.

    Michel Galabru était l'un des derniers monstres sacrés du cinéma français. Acteur de la comédie poulaire, il a tourné dans plus de 250 films et téléfilms, tout en menant en parallèle une belle carrière au théâtre. Considérant souvent le cinéma comme alimentaire et privilégiant le théâtre.
    Il a connu tous les acteurs et les réalisateurs de la seconde moitié du 20ème siècle : de Louis de Funès à Isabelle Adjani en passant Michel Serrault, Jean Carmet ou Charles Aznavour.
    Il se souvient, tantôt avec tendresse, souvent avec humour, des virées avec "ses copains", des tournées à travers la France, de ses débuts à la Comédie-Française, de sa rencontre avec Marcel Pagnol, de sa fascination pour Sacha Guitry, du tournage à New York des Gendarmes, du grand rôle de sa vie dans le film de Bertrand Tavernier : Le Juge et l'Assasin, de sa première figuration aux côtés de Paul Meurisse déjà grande vedette et amant d'Edith Piaf, du succès de La Cage aux folles, de son amitié avec Jean-Paul Belmondo...
    Véritable mémoire du cinéma français, Michel Galabru a traversé le 20ème siècle et nous livre aujourd'hui ses souvenirs, les bons comme les mauvais, avec une grande sincérité et une modestie touchante.
    Une belle leçon de cinéma, une belle leçon de vie. Un témoignage posthume très émouvant.

empty