Myriam Levain

  • À travers un texte autobiographique, drôle, engagé et parfaitement documenté, Myriam Levain nous plonge dans une expérience singulière et ultra contemporaine : la congélation de ses ovocytes. Par le biais de son parcours, elle aborde ses questionnements de trentenaire sans enfant mais également ceux, parfois très différents, de ses proches.
    Son témoignage puissant mêle réflexion personnelle et enquête sur l'injonction à la maternité qui pèse toujours autant sur les femmes.
    Le récit émouvant de son aventure de PMA en France et à l'étranger, est enrichi d'interviews de spécialistes qui éclairent d'un jour nouveau les modèles très normés de la maternité et de la famille : une femme peut être épanouie sans enfant, toutes ne sont pas prêtes pour être mères au même moment, il existe d'autres chemins de vie et, surtout, les femmes devraient être libres de faire leurs propres choix. Toujours.

  • Cette enquête menée par deux journalistes issues de la génération Y, des jeunes nés entre 1985 et 1995, esquisse le portrait de la jeunesse actuelle, qui évolue dans un contexte de précarité.
    Qui sont les Y ? La génération des 18-30 ans d'aujourd'hui est perçue par beaucoup comme individualiste, insolente, instable, indécise, inculte... Cette réputation est-elle vraiment fondée ? N'y a-t-il rien de bon à tirer ?
    Grâce à une enquête minutieuse et de nombreux entretiens avec des Y connus ou anonymes, les auteurs détricotent les idées reçues et prouvent que cette génération est créative, entreprenante et solidaire. Les Y ont aussi grandi avec Internet, ils sont connectés en permanence et, grâce au Web, le champ des possibles est infini. Avec les Y, la société se dessine chaque jour un nouveau visage.
    " Leur description des Y au travail, en famille ou au bout de leur iPhone est optimiste et souvent rigolote. "
    Libération


    Édition revue et corrigée par les auteurs


  • Ma vie amoureuse est à l'image de ma vie professionnelle, c'est-à-dire extrêmement précaire. J'enchaîne les CDD, voire les stages - rien qui puisse, en tout cas, aboutir à un CDI. J'ai quand même une relation stable : celle que j'entretiens avec mon portable - sans parler de mon chat Jean-Paul Sartre, mais ça ne compte pas vraiment, désolée, Jean-Paul.
    Je m'appelle Romy, je suis un pur produit de la génération Y et je vais vous raconter ma vie.

    Romy a grandi en jouant aux pogs, en regardant les Tortues Ninja et en chattant sur MSN bien avant l'arrivée de Facebook. À presque trente ans, elle vit dans un studio, à défaut de pouvoir se payer un appartement d'" adulte ", et papillonne de soirée en soirée avec sa B.F.F. Sonia à la recherche du grand amour... ou au moins de quoi égayer ses nuits.
    Mecs, boulot, famille, quotidien : Romy, c'est nous en pire.

empty