Pierre Rouxel

  • Envie d'évasion, de liberté et d'authenticité ? Laissez-vous tenter  par l'aventure Vanlife  !
     
    Vivre sur les routes dans un van aménagé, c'est se lever chaque matin face à un paysage différent, c'est retrouver la saveur d'un mode de vie simple, nomade, écoresponsable, économique, loin du superflu et reconnecté aux rythmes de la nature.
    Le temps d'un week-end, pour les vacances ou pour plus longtemps... en solo, en couple ou en famille, pour travailler ou pour profiter différemment de votre retraite...vous voyagerez au gré de vos besoins et de vos envies.
    Dans ce guide, véritable référence du mode de vie en van, vous trouverez tous les conseils pratiques et les astuces pour  :Calculer son budgetChoisir son véhicule (acheté ou loué)Aménager son vanProgrammer son «  road-trip  »Sélectionner les bons équipementsGérer le quotidien et les aléas (repas, lessives, petits bobos, pannes...).Au fil des pages, des Vanlifers expérimentés partagent leur expérience.
    Et si cette année, était l'occasion de prendre le temps de découvrir la France et ses plus belles régions  ?
    Roadtrip en Van  : une envie de s'évader tout simplement

  • Le récit d'Emmanuel Crespel sur les côtes d'Anticosti en novembre 1736, écrit sous forme de lettres, constitue l'un des plus spectaculaires récits de naufrage de la Nouvelle-France. D'abord publié en français en Allemagne en 1742, il a rapidement connu un large succès d'édition européen. Paru à Québec en 1808, il n'avait pas bénéficié d'une nouvelle introduction depuis 1884.

    Avec ce récit, le lecteur pénètre dans la mythologie de l'île d'Anticosti, immense obstacle au milieu du Saint-Laurent que les auteurs n'ont cessé de qualifier tour à tour, au cours des siècles, de « cimetière du Golfe » tellement les navires s'y sont l'un après l'autre échoués à leur arrivée en Amérique. Chez Crespel, ce sont contre le froid, la faim, le vent, le gel, le manque de nourriture et la maladie que les marins luttent héroïquement et souvent, tragiquement.

    Avec une introduction, des notes et une chronologie de Pierre Rouxel, enseignant au Cégep de Sept-Îles.

  • Dans le domaine de l'histoire québécoise, Histoire Québec a toujours revendiqué sa volonté de faire le pont entre le public et l'académique, et l'histoire locale et régionale est justement un secteur de la discipline où se côtoient naturellement professionnels et amateurs. Ce nouveau numéro est quant à lui un « spécial académique » qui, l'équipe éditoriale l'espère, introduira une collaboration récurrente avec les universités. Rédigés par des étudiants et des professionnels, les textes présentés s'intègrent dans des débats historiographiques en cours ou proposent des thématiques originales. Évolution de l'histoire locale, passée de marginale à centrale; événements locaux pouvant avoir une résonance à plus grande échelle (émeute incendiaire du Parlement à Montréal en 1849); questions plus strictement régionales (enquêtes criminelles dans le district de Beauce entre 1845 et 1950, la présence des chevaux et des chiens à Sherbrooke en 1921), voici quelques exemples des thèmes sondés dans ce numéro automnal.

empty