Roger Dachez

  • D'où vient la franc-maçonnerie ? Pourquoi et comment devient-on franc-maçon ? La franc-maçonnerie est-elle à l'origine de la Révolution française ? Y a-t-il des femmes dans la franc-maçonnerie ? Quels « secrets » les maçons s'engagent-ils à protéger par serment ? Quelles sont les relations de la franc-maçonnerie avec l'Église ? La franc-maçonnerie a-t-elle un avenir ?

    Depuis leur apparition au début du XVIIIe siècle en Angleterre, les francs-maçons, et leur part d'ombre bien préservée, n'ont cessé de susciter passions,mystères et préjugés.

    Institution publique, intimement mêlée à l'histoire intellectuelle, politique, sociale et religieuse de l'Europe, mais aussi monde peuplé de mythes et de légendes, la franc-maçonnerie s'expose régulièrement aux critiques et moqueries de ses ennemis.

    De ses lointaines origines médiévales aux clubs services - organisations philanthropiques - les plus récents, Roger Dachez, familier des loges maçonniques, offre une vision de l'intérieur d'un monde souvent méconnu, parfois déroutant quand il est envisagé de l'extérieur.

    Voici 100 questions riches et passionnantes qui lèvent le voile, sans jugements ni complaisance, sur plus de trois siècles d'histoire, de pratiques, et autant de secrets.

  • Établie en France vers 1725 à partir d'une tradition ancienne venue de Grande-Bretagne, la franc-maçonnerie y a trouvé une terre d'élection. Très influente à travers toute l'Europe, elle a développé une orientation originale, conjuguant une approche initiatique et spirituelle avec une préoccupation humaniste et civique. À plus d'un titre, elle est le reflet, dans un milieu discret sinon secret, de divers problèmes fondamentaux de la société française depuis trois siècles. Roger Dachez en retrace, des origines à nos jours, l'aventure historique, culturelle et humaine.

  • Nés essentiellement dans le sillage de la Campagne d'Égypte, les rites de Memphis et Misraïm illustrent la présence, dans la maçonnerie, du thème antique des mystères de l'Égypte et de ses temples. Une Égypte rêvée - fantasmée même -, qui a donné naissance à d'impressionnants édifices de 90 voire 99 grades.
    Cet ouvrage retrace l'histoire d'une maçonnerie hermétique et néanmoins ouverte aux réalités de son monde : les « maçons d'Égypte » ont souvent été, au XIXe siècle, d'ardents révolutionnaires et d'impétueux républicains (à l'instar de Garibaldi qui occupa les plus hautes fonctions du Rite en Italie). Plus tard et jusqu'à nos jours, ils se sont singularisés par l'importance accordée à l'occultisme. Toujours partagés entre de nombreuses obédiences souvent éphémères, ces maçons n'ont néanmoins jamais été aussi vivants ni, du reste, aussi nombreux qu'aujourd'hui.

  • Longtemps, dans l'esprit des maçons eux-mêmes et du public, histoire, légendes et mythes ont été confondus, concernant les origines de l'une des plus anciennes sociétés initiatiques de l'Occident.Démêlant le vrai et le faux, le mythe et l'histoire, les certitudes et les suppositions, cet ouvrage de référence, fruit de vingt ans de recherches dont il est la synthèse, met en perspective la genèse de la franc-maçonnerie spéculative et, avec clarté et précision, montre comment et pourquoi s'est constitué, à l'époque des Lumières, l'Ordre maçonnique.Ainsi clarifiée et vivifiée, l'histoire vraie des origines de la franc-maçonnerie révèle une aventure humaine et intellectuelle plus riche que celle des légendes, ramenant celles-ci à leur fonction première de « mythe fondateur ».Loin de ne concerner que les adeptes de la franc-maçonnerie, cet ouvrage apporte une pierre essentielle à l'histoire des idées, éclaire avec lucidité et érudition la création de cette « mystérieuse » société de pensée et signe ainsi la fin des légendes dans ce domaine.

  • Hiram et ses frères

    Roger Dachez

    • Véga
    • 15 Juillet 2014

    La légende d'Hiram est " Le " mythe fondateur de la franc-maçonnerie ; elle symbolise la mort et la renaissance de l'adepte, le transformant en " Maître " maçon. Pourtant, il n'en a pas toujours été ainsi. A l'origine, la maçonnerie ne comportait que deux grades : apprenti et compagnon. Au cours de la lente élaboration des rituels de la franc-maçonnerie, il a fallu des dizaines d'années pour que ce mythe et sa représentation dans le grade de maître s'imposent. C'est cette histoire, majeure et signifiante dans l'histoire de la franc-maçonnerie, que décrit l'auteur, dans un style à la fois simple et érudit. Cet ouvrage de vulgarisation est important pour tous ceux qui, faisant la part entre le mythe et l'histoire, souhaitent accéder à des sources historiographiques certaines.

  • Quelles sont ces loges qui reflètent tant la multiplicité de la franc-maçonnerie ? Quels rites suivent-elles et quelles sont leurs valeurs ?
    Ce volume, complémentaire au Livre de la franc-maçonnerie paru dans la même collection, explore les loges regroupées dans les principales obédiences françaises. À travers elles, c'est l'ancienneté, la diversité et parfois la mixité des parcours qui sont ici décrites.
    Un guide sans équivalent qui vous fera entrer dans des lieux habituellement réservés aux Soeurs et aux Frères...

  • Le rite écossais rectifié Nouv.

    Le Rite, en franc-maçonnerie, désigne tout à la fois un certain esprit, un certain vocabulaire mis en oeuvre dans l'exécution rituelle, mais aussi l'échelle et la nature spécifique des grades qui composent un système maçonnique donné. Cet ouvrage nous invite à comprendre l'originalité d'une maçonnerie aujourd'hui très vivante en France, celle du Rite Écossais Rectifié. Maçonnerie de forte inspiration chrétienne mais sans dogmatisme, le Rite Écossais Rectifié, qui a été fixé entre 1778 et 1782, a largement réinterprété le symbolisme maçonnique classique en insistant sur la perspective spirituelle qui désigne à tout initié l'objectif de sa propre réconciliation avec sa « vraie » nature, avec la « vraie lumière ».

  • Depuis plus de trois siècles, la franc-maçonnerie participe de l'histoire intellectuelle, politique, sociale et religieuse de l'Europe. Elle revendique aussi une identité « profonde » qu'elle refuse de donner à voir au monde « profane ». Comment donner à comprendre et concilier cette dimension essentiellement initiatique et celle, plus politique, qui veut changer la société ?
    Cet ouvrage propose une introduction générale à la franc-maçonnerie. Il est le fruit des réflexions croisées de deux spectateurs engagés, familiers du monde maçonnique et curieux de son histoire. Grâce à un regard duel, à la fois empathique et distancié, il offre au lecteur un guide de voyage dans un monde parfois déroutant et éclaire le sens du projet maçonnique. À lire également en Que sais-je ?...
    Les 100 mots de la franc-maçonnerie, Alain Bauer et Roger Dachez
    Histoire de la franc-maçonnerie française, Roger Dachez

  • Voici l'histoire d'une pandémie attendue et qui n'arriva pas. Et d'une autre qui arriva sans prévenir. Alors qu'on avait défait tout ce qui avait été construit contre la précédente.
    Voici une somme historique d'alertes et de rapports multiples qui auraient dû nous permettre de combattre la Covid-19. Et sans avoir à choisir entre la santé et l'emploi, entre les victimes sanitaires et les victimes sociales.
    Voici le document le plus complet, puisé dans les meilleures sources historiques, administratives et médicales.
    Le premier ouvrage total qui permet de se faire une idée par soi-même, sans intermédiaire.
    Une somme totale, synthétique et critique, fondée sur les documents essentiels donnés en annexes.
    Un
    real Book contre les
    Fake News.
    Pour comprendre hier.
    Pour juger aujourd'hui.
    Et surtout pour se préparer à demain.

  • La Franc-maçonnerie offre à ses adeptes un univers de signes, de figures, d'objets ou de mots qui sont tous dotés d'un sens moral ou spirituel. rien, ou presque, n'est insignifiant dans une loge maçonnique, qu'il s'agisse de sa décoration, de son agencement ou de sa disposition. Il en va de même pour les ornements dont se parent les francs-maçons ou les termes utilisés dans les rituels. Pour autant, la plupart de ces symboles ne sont pas spécifiques à la maçonnerie. Si certains proviennent du métier de maçon (le ciseau, le niveau), d'autres sont astronomiques (soleil, lune), alchimiques (sel, mercure), bibliques (Temple de Salomon), voire à caractère universel comme le triangle ou le cercle.
    D'Abeille à Voûte, du nombre Quinze à la Houppe dentelée, ce lexique est une invitation à découvrir plus de 200 symboles en usage dans la franc-maçonnerie et à les replacer dans leur histoire.

  • Société de pensée, ordre initiatique, association philosophique, communauté fraternelle ou simple réseau politique, la franc-maçonnerie demeure, pour beaucoup, environnée d'ombres, de secrets et de fantasmes.
    Née au début du XVIIIe siècle, d'une fondation britannique dont elle s'est affranchie très vite, la maçonnerie a su développer, en France, une identité originale et multiple. « Religion avortée » selon la formule du mathématicien Lagrange, attachée à des rites et des symboles plongeant dans un ésotérisme parfois déroutant, elle a aussi, et dans un même mouvement, fait place à l'esprit des Lumières en pratiquant les vertus du discours et de la raison critique.
    C'est pourquoi certains ont voulu y voir l'une des sources intellectuelles de la Révolution française. Au XIXe siècle, elle s'est résolument impliquée dans la vie sociale du pays, ce qui l'a conduite à exprimer des conceptions civiques et parfois politiques pour devenir, entre 1870 et 1940, une véritable « Église de la République ».
    Au détour de la Seconde Guerre mondiale, après la terrible persécution subie sous l'Occupation, la franc-maçonnerie française, perdant peu à peu de son influence sur les lieux de pouvoir, s'est enfin définie jusqu'à nos jours comme une puissance morale, défendant la laïcité, la tolérance, la dignité humaine, la liberté de l'esprit.
    Première étude d'ensemble publiée sur ce sujet depuis une quarantaine d'années, ce livre va à la rencontre de ses pionniers, de ses héros comme de ses adeptes obscurs, en découvrant ses hauts faits comme ses petites misères, ses fulgurances comme ses moments les plus faibles, ses rêves inachevés comme ses accomplissements. C'est en effet de cette mosaïque inimaginable qu'est composée son histoire presque trois fois séculaire.

  • Être franc-maçon, c'est être initié entre autres à un vocabulaire propre à cette institution secrète et en reconnaître les symboles. C'est aussi adhérer à une certaine vision du monde et de la société, s'accorder sur des expressions qui marquent cette communauté de valeurs. D'« équerre » à « hermétisme », de « Jules Ferry » à la « Légende d'Hiram » ou encore « agapes », à travers 100 termes clés regroupés en sept chapitres, ce livre retrace l'histoire de la franc-maçonnerie, précise les modalités de la vie maçonnique, le sens des symboles, l'organisation institutionnelle, les principales valeurs et les enjeux intellectuels qui lient les maçons. Il nous donne à comprendre les fondamentaux d'une institution singulière, plurielle et finalement mal connue. À lire également en Que sais-je ?...
    Histoire de la franc-maçonnerie française, Roger Dachez
    La franc-maçonnerie, Alain Bauer et Roger Dachez

  • Présenter la franc-maçonnerie des rites anglo-saxons, c'est, au-delà d'un certain exotisme culturel pour le maçon français, comprendre les racines intellectuelles les plus anciennes d'un mouvement que la Grande-Bretagne a vu naître il y a plus de trois siècles.
    En effet, apparue à la fin du XVIIe siècle, la franc-maçonnerie anglaise a évolué au cours des siècles suivants et a produit un modèle bien différent de celui qui se développait aussi sur le continent européen. Elle est restée attachée à ses références religieuses et moralisantes et propose un rituel particulier. Cette maçonnerie s'est surtout parfaitement intégrée au contexte politique et religieux du Royaume-Uni au point d'en devenir l'une des composantes institutionnelles.

  • strong>Société de pensée, ordre initiatique, communauté fraternelle ou simple réseau politique, la franc-maçonnerie demeure environnée d'ombres, de secrets et de fantasmes.
     
    Née au XVIIIe siècle, attachée à des rites et des symboles, la franc-maçonnerie française a aussi fait place à l'esprit des Lumières. Au XIXe siècle, elle s'est impliquée dans la vie du pays, exprimant des conceptions civiques et politiques pour devenir, entre 1870 et 1940, une véritable « Église de la République ».
    Après la Seconde Guerre mondiale, elle s'est enfin définie jusqu'à nos jours comme une puissance morale, défendant la tolérance, la dignité humaine, la liberté de l'esprit.
    TABLE DES MATIERES
    Introduction
     
    LIVRE PREMIER – PRELUDE  : LES MYTHES ET LES ORIGINES
     
    Chapitre premier : Le mythe templier
    Chapitre II : Le mythe rosicrucien
    Chapitre III : Le mythe opératif
    Chapitre IV : La fondation de la première Grande Loge de Londres
     
    LIVRE II – LE GRAND SIECLE DE LA FRANC-MACONNERIE FRANCAISE (1725-1793)
     
    Chapitre V  : Les premiers francs-maçons en France
    Chapitre 6 : Les débuts publics de la maçonnerie française
    Chapitre 7 : La France, fille ainée de la maçonnerie. La grande maîtrise de Louis de Clermont
    Chapitre 8 : La fondation du Grand orient de France et la grande maîtrise du duc de Chartres
    Chapitre 9 : Les loges et la Révolution française  : mythes et réalités
     
    LIVRE III – LE TEMPS DES MUTATIONS (1796 – 1848)
     
    Chapitre 10 : Le réveil de la maçonnerie
    Chapitre 11 : La maçonnerie sous l’Empire
    Chapitre 12 : Les mutations de la maçonnerie française sous la Restauration
    Chapitre 13 : La révolution de 1848  : un évènement maçonnique  ?
     
    LIVRE IV – LA REPUBLIQUE A COUVERT (1852 – 1940)
     
    Chapitre 14 : La vie maçonnique française sous le Second Empire
    Chapitre 15 : La franc-maçonnerie et la Commune
    Chapitre 16 : Le combat républicain et laïc
    Chapitre 17 : Rites et obédiences avant la Première Guerre mondiale
    Chapitre 18 : Les problèmes de la maçonnerie française dans l’entre-deux-guerres
    Chapitre 19 : Vichy et la franc-maçonnerie
     
    LIVRE V – LE NOUVEAU SIECLE DE LA FRANC-MACONNERIE
     
    Chapitre 20 : La reconstruction du paysage maçonnique français (1945 – 1955)
    Chapitre 21 : L’avènement de la Grande Loge féminine de France
    Chapitre 22 : Le schisme des Ecossais
    Chapitre 23 : La question de l’unité maçonnique française (1974 – 2003)
    © Éditions Tallandier, 2018 et 2020
    © et (P) Audiolib, 2020
    Durée : 21h47

empty