Wolf Lepenies

  • Nourrir une « ambition pour la Méditerranée » est une composante essentielle de la politique française depuis la fin de l'empire napoléonien. Cette politique, qui vise à former une coalition entre les divers peuples de la « mer privilégiée » (comme l'appelait Fernand Braudel), s'offre comme un contrepoids à l'influence de l'Allemagne sur l'Europe. C'est ainsi que pour tenir tête aux empires slaves et germaniques, plusieurs générations de décideurs politiques ont envisagé de créer un « Bloc latin », une « Union méditerranéenne » ou bien encore, sous un intitulé particulièrement agressif et significatif, un « Empire latin ». Le présent ouvrage traite de ces tentatives, de leurs soubassements et de leurs ressorts. Il s'attache à décrire la construction et la propagation des stéréotypes culturels nord-sud depuis le xviiie siècle jusqu'à nos jours, s'intéresse au « Système de la Méditerranée » des saint-simoniens du début xixe siècle, et s'attarde sur la période des deux guerres mondiales. Wolf Lepenies révèle dans la vieille rivalité franco-allemande des ressentiments profondément enracinés entre un Nord protestant soi-disant austère et un Sud catholique où règnerait légèreté et joie de vivre - idées reçues anciennes qui aident à comprendre les coalitions et les lignes de front européennes qui sont encore à l'origine des politiques actuelles.

  • La cour d'honneur de la Sorbonne est domínée par deux statues - celle de Víctor Hugo et celle de Louis Pasteur - un poète et un homme de science. C'est à I'extérieur, sur la place de la Sorbonne, que se trouve le monument à Auguste Comte, fondateur et patron de la sociologie. Tandis que la littérature et les sciences avaient leur place assurée à l'intérieur de l'Université, la sociologie a dû conquerir le droit d'y entrer. Ce livre restitue la lutte que se livrent trois protagonistes, trois cultures : les sciences, les lettres et la sociologie. Certes, les forces en présence ne cessent de se redéfinir. Et que de différences entre la France marquée par l'héritage d'un Auguste Comte et déchirée par ses luttes idéologiques, l'Angleterre où une évolution moins polarisée produit de surprenantes alliances et l'Allemagne, où, plus tard venues, les sciences sociales provoquerit une scission radicale entre des cultures irréductibles. Mais nul schématisme dans ces pages où une érudition étourdissante, un art consommé de la composition et de la narration reconstituent toute la complexité des controverses, des idées et des positions sans négliger la bizarrerie du destin.

empty