Arts de l'image

  • BEST SELLER - enfin le troisième volet de la trilogie-phénomène de Charlotte Valandrey (plus de 200 000 exemplaires vendus pour le tome précédent).
    Et si le bonheur s'apprivoisait..." Vous m'avez sauvé la vie ! " criait un jeune homme courant vers moi dans la rue. C'était à la suite de la parution de L'Amour dans le sang, le témoignage de mon combat pour vivre... Bouleversée, j'eus alors l'idée d'écrire un livre pour aider, partager mes recettes personnelles, parsemées au fil de mon histoire, ainsi que des techniques simples apprises auprès de spécialistes afin de trouver le bien-être en dépit des épreuves, transformer les échecs en expériences, pour extraire le meilleur de nous-mêmes. Le retour éblouissant de Yann, l'amour mystérieux, cette année unique, périlleuse, lumineuse aussi, peuplée de rencontres surprenantes, symboliques, qui donnèrent à mon existence un sens nouveau... N'oublie pas de m'aimer est une histoire d'amour hors normes, et plus encore, mon aventure humaine, un authentique échange. Je vous adresse un message, avec le coeur, espérant, ne serait-ce qu'un peu, vous rendre tout ce que vous me donnez... N'oublie pas de t'aimer.Charlotte Valandrey Écrit avec Jean Arcelin

  • Amateurs de révélations, réjouissez-vous ! Adeptes du politiquement correct, abstenez-vous.Jean-Pierre Mocky n'est pas seulement une légende du cinéma français. Inclassable et rebelle, il ressemble aux personnages de ses films.
    " Langue de bois, connais pas ! ", telle est la devise de Mocky l'indomptable, dont la filmographie illustre ses révoltes et indignations. Scandales politiques et religieux, crimes sexuels, abus de faiblesse : tirant à vue sur la bien-pensance, il a souvent payé cher son indépendance et son franc-parler. Aujourd'hui, une fois n'est pas coutume, il troque sa caméra contre une plume bien affûtée... et tout le monde y passe ! Famille, amours, réalisateurs, acteurs : la mémoire vive et le verbe haut, voici une savoureuse galerie de portraits, riche en coups de coeur, coups de gueule et coups de sang. Car, s'il a su nouer des amitiés durables dans le métier, sa route est semée de fâcheries d'un soir et de brouilles définitives. Bourvil, de Funès, Delon, Deneuve, Visconti, Chaplin, Serrault, Godard, Eastwood et bien d'autres jalonnent son parcours atypique, pour le meilleur et pour le pire. Qu'importe ! Son amour du cinéma prévaut sur le reste. Après quelque soixante ans de carrière, il tourne plus que jamais et c'est loin d'être terminé.
    Mais au fond, qu'est-ce qui fait courir Mocky ? On le découvre au fil de ce récit truculent, sulfureux, drôle et nostalgique où, évoquant sans fard ses blessures de jeunesse, il nous dévoile une autre sensibilité, inattendue.

  • Le jardin secret de Jean-Pierre Mocky.Pour la première fois en soixante-dix ans d'une carrière hors normes et jalonnée de rencontres exceptionnelles, le trublion du cinéma français déverrouille les portes de son jardin secret. L'homme ne faisant jamais dans la demi-mesure, c'est peu de dire qu'elles nous sont grandes ouvertes. Car au fond, qui est Jean-Pierre Mocky ?
    Sous des dehors éruptifs de provocateur que rien ne semble pouvoir atteindre se cache un homme sensible, étonnamment altruiste. Un écorché vif en proie à une mélancolie " typiquement slave ", contrebalancée par un humour implacable. Drames et désillusions sont peu à peu venus nourrir une oeuvre dont seule la mort décidera du clap de fin - mort à laquelle il vient d'ailleurs d'échapper de justesse. Il en est désolé pour elle, mais elle attendra : " Mourir ? Plutôt crever ! "

  • Ruquier par Laurent...Pudique et discret, Laurent Ruquier s'était, jusqu'à ce jour, très peu dévoilé. Pour la première fois ici, il prend la plume afin de se raconter. Sa passion de la radio en fil conducteur, il revisite son enfance, son incroyable carrière, et revient sur les étapes qui ont construit l'homme de radio et de télévision qu'il est devenu. Premiers pas, rencontres déterminantes, amitiés décisives, succès et échecs, Laurent Ruquier retrace son parcours personnel, multipliant, avec l'humour qu'on lui connaît, les anecdotes plus savoureuses les unes que les autres.
    De sa jeunesse dans une famille modeste du Havre jusqu'aux coulisses du monde des médias, le livre intime d'un animateur indépendant, un homme des ondes populaire et sans langue de bois.
    Montez le son, ça va commencer...

  • L'acteur de la série télévisée Scènes de ménages (M6) prend la parole.Même après soixante ans de carrière, de rencontres et d'amitiés avec les plus grands - de Jean Poiret à Bernard Giraudeau en passant par Jean Becker -, Gérard Hernandez n'est pas homme à raconter ses mémoires.
    Son caractère espiègle et son esprit iconoclaste l'ont poussé à aller au-delà, nous faisant découvrir un peu plus qu'un acteur et un tout autre être que Raymond, son personnage dans
    Scènes de ménages depuis 2009 : un philosophe du quotidien qui se cache derrière sa moustache et une grande discrétion médiatique.
    Il nous parle de la vie, qui ne fait que passer, de l'amour, qui le lie à son épouse depuis plus de cinquante ans, et, avant tout, de ses valeurs, ancrées dans ses racines espagnoles. Il pointe les grandes folies ou les petits travers de la société et scrute la marche du monde de son oeil tendre et ironique. Fin connaisseur des êtres et de l'existence, il nous ouvre les yeux sur ce qui importe vraiment sans pour autant se poser en donneur de leçons, en nous apprenant juste à rire de tout... ou presque.
    Mot après mot, il distille une vision de la vie légère et souriante... très communicative !

empty