Langue française

  • Paroles d'ange

    Jacques Dejemeppe

    « J'espère que ma petite expérience va vous interpeller ou vous intéresser vraiment. Pourquoi pas ? Dans mille ou deux mille ans ou plus, avec vos descendants, je pourrais peut-être en reparler ? Mais vos croyances actuelles existeront-elles encore ? En aura-t-on même encore le souvenir ? Rien n'est moins sûr ! Je ne vais pas être défaitiste ; je vais encore vous laisser rêver quelque temps. Commençons. » 50 % roman, 50 % essai, 100 % satire. Jacques Dejemeppe, pour qui l'Esprit du Big Bang et les faits historiques sont la seule réalité, propose dans cet opus hors-norme une critique irrévérencieuse des croyances, quelles qu'elles soient. Qui de mieux alors qu'un ange pour tourner en dérision la religion et une humanité aussi inculte qu'hypocrite ? Tour à tour légère et acide, une réflexion vivante et accessible à tous... mais qui ne plaira pas à tout le monde !

  • L'humour, où ça ? Dans l'éducation ? Sans blague ! Tel serait l'« incipit » de ce livre qui, mêlant esprit de géométrie dans la méthode et esprit de finesse dans l'observation, montre à tout éducateur qu'il peut réussir « à tous les étages » à faire scintiller l'étincelle qui redonnera feu, vie, souffle, esprit. Oui, soyons délibérément sérieux, sans cependant nous prendre au sérieux ! Afin d'« oxygéner » la relation pédagogique, l'éclat de rire faisant exploser les contradictions de l'Institution. Mais alertez les bébés : on ne rit pas de tout avec n'importe qui ! Défense et illustration de l'humour et du rire que ce deuxième volume de Mûrir de rire. Pouvoirs et vertus de cette disposition proprement humaine sont ainsi évoqués par des auteurs d'horizons divers et oeuvrant auprès de publics tout aussi variés, qui ont vu dans cette capacité un formidable levier éducatif, culturel, professionnel, jamais en totale opposition avec la raison et la réflexion. Joignant souvent et le fond et la forme - autrement dit ne refusant pas l'injection d'une bonne dose de dérision à leur propos -, les contributeurs ici regroupés livrent un opus pour le moins éclatant.

empty