• Dalida, Hallyday, Brel, Aznavour... Roger Morizot, entré grâce à Bruno Coquatrix à l'Olympia dont il fut le régisseur principal pendant trente ans, livre des anecdotes sur les artistes qu'il a côtoyés.
    Bruno Coquatrix, le directeur, me disait : " Prends des notes. Il faudra bien qu'un jour on sache ce qui s'est vraiment passé ici, les nuits blanches que nous avons vécues, la sueur et les plumes que nous avons laissées pour que les étoiles continuent de briller sur les néons de la grande facade... Écris tout ca. "
    Régisseur de l'Olympia depuis sa réouverture en 1954, Roger Morizot raconte la célèbre salle de spectacle parisienne depuis les coulisses. Il y a vu les stars internationales s'y produire : Liza Minnelli, Marlene Dietrich, Joséphine Baker, Miles Davis, Frank Sinatra... Et presque toutes les vedettes hexagonales y faire leurs débuts : Aznavour, Brel, Brassens, Dalida, Claude Francois, Hallyday, Polnareff...
    Autant de noms qui ont brillé au fronton du 28 boulevard des Capucines... mais pas toujours par leur comportement. De fait, " Doudou " distribue lauriers et coups de griffes. S'il fut le confident et l'ami de beaucoup, tels Édith Piaf, Dalida ou Jacques Brel, il n'envoie pas dire ce qu'il pense de quelques autres.
    Après trente-quatre années de présence assidue, Doudou a quitté les lieux. " The show must go on ! Le spectacle n'a pas d'autre loi. J'ai suffisamment bien vécu et, si mon banquier ne s'en souvient pas, j'ai de la mémoire pour deux et des paillettes plein les poches. "

  • Du Texas à la Californie, en passant par New York, sur la route de Janis Joplin, première star féminine de l'histoire du rock. Au fil de ce voyage, des lieux traversés, de la diversité des rencontres avec ceux qui ont travaillé, vécu avec Janis Joplin, ceux qui l'ont aimée ou détestée, se dessine le portrait d'une chanteuse complexe qui transgresse les lois du genre, qu'il soit sexuel ou musical. Le récit de cette trajectoire exceptionnelle est un «roman vrai», à travers lequel Jeanne-Martine Vacher nous fait découvrir l'histoire américaine des 50's et 60's, sa brutalité, son conservatisme, mais aussi ses aspirations révolutionnaires : féminisme, mouvement gay, lutte pour les droits civiques, hédonisme hippie, puissantes lames de fond qui ont modelé la société d'aujourd'hui.

    Jeanne-Martine Vacher est une productrice éditoriale, journaliste, auteure, programmatrice culturelle, coach. Elle a été également l'une des voix des émissions musicales de France Culture pendant plus de 25 ans.

  • Nouvelle collection ! Plongez au cœur de la création contemporaine nantaise, rennaise et brestoise, à travers 10 portraits et entretiens d'artistes majeurs et 100 lieux qui font l'actualité artistique sur ce territoire. (A découvrir aussi, des livres-guides consacrés Berlin, Athènes, Moscou et Lisbonne).

    La péninsule armoricaine est connue pour son identité culturelle forte, maintes fois défendue, parfois revendiquée jusqu'à être portée en étendard. On imagine trop souvent ses habitant animés d'un esprit revanchard et excessivement attachés à leurs racines. Mais l'amour des traditions et du patrimoine se double chez eux d'une aptitude remarquable à l'adaptation, au renouvellement, à l'invention. Les créateurs et les créatrices de cette région ont su, avec beaucoup d'humilité, faire dialoguer leur héritage avec des voix issues de tous les horizons, afin de se forger une identité résolument contemporaine.

    Cet ouvrage invite lecteur à plonger au coeur de cette identité en perpétuelle réinvention. Y sont d'abord présentés dix artistes, issus de toutes les disciplines, qui font le dynamisme de la ville (on retrouvera Pierrick Sorin, François Delarozière, Philippe Madec, Arnaud Le Gouefflec, Virginie Barré, Philippe Cognée, Igor et Lily, Jef Aerosol, Loïc Touzé et Muriel Bordier). Ils sont invités à nous parler de leur parcours, de leur travail et de leur rapport au territoire. Une seconde section s'attache à présenter cent lieux propres à la création contemporaine nantaise, rennaise et brestoise, avec les dix lieux incontournables de ces villes mis en exergue. Le lecteur dispose ainsi d'un véritable guide, riche et précis, pour découvrir autrement l'offre culturelle de la péninsule armoricaine.

  • Autant vous le dire tout de suite, Marka n'a pas toujours été Marka ! Alors pour découvrir le vrai Marka, celui que vous n'avez encore jamais vu, le chanteur reprend le cours de sa vie et nous la raconte sur le ton de la confidence : il déballe ses souvenirs d'enfant bruxellois, sa découverte des punks dans Hit Magazine et sur les bancs de l'école, le premier album envoyé à la presse avec des pralines, les vendanges tardives avec Dutronc, le premier disque d'or avec « Allez allez »...
    Avec autodérision, tendresse et drôlerie, de Serge à Marka, le chanteur ouvre son coeur sans artifices ni fioritures et nous raconte son parcours personnel entre anecdotes croustillantes, paroles de ses chansons illustrées et photos-souvenirs. Le charme opère et l'intimité se crée, en toute simplicité. Et quand l'émotion pointe ou qu'une larme naît au coin de son oeil, très vite, Marka se reprend!

  • Sur fond de drame familial, Franck, le protagoniste de cette histoire, qui n'est autre que le reflet miroir de l'auteur, nous renvoie dans ces années révolues qu'étaient les eighties, où il va grandir et évoluer dans une spirale dévastatrice faite de sexe, alcool et rock'n'roll... Revivez au travers de son parcours chaotique, noyé dans les eaux troubles et fulgurantes du mouvement dit « rock alternatif », les folles années d'une jeunesse perturbée à la fin du vingtième siècle.

  • "L'épopée touchante d'une femme qui a toujours honoré son amour de la musique »
    Surnommée « la reine du country western », Marie King a marqué son époque. Cette musique, elle l'a dans le sang depuis toujours et lui a dédié 60 ans de carrière.
    Avec émotion, Marie King s'adresse à son public : « Vous qui m'avez connue, de près ou de loin, laissez-moi vous raconter, avec tout le respect qui vous est dû et tout mon amour, les aventures de ma vie à travers mes souvenirs, ma grande histoire d'amour avec Bob King et l'amitié que j'ai développés avec mes musiciens et de nombreux artistes du country. Nous formions une véritable famille.
    Vous découvrirez mon enfance, mes questionnements, mes décisions, mes doutes, mes bonheurs et aussi mes souffrances.
    Ensemble, nous parcourrons les moments marquants de mon existence, les hauts et les bas de la vie.
    Vous saurez ainsi ce qui se cache « de l'autre côté de la montagne » évoquant à la fois la chanson très connue Quand le soleil dit bonjour aux montagnes et le fait que derrière la scène, se cachent parfois bien des secrets.
    Merci de l'amour que vous m'avez donné. »
    Carole Ann King relate ici l'histoire de sa mère Marie King, véritable icône de la musique country western avec qui elle a partagé la scène, comme chanteuse de musique country western, durant 40 ans. C'est l'auteure Rosette Pipar qui a réécrit les textes à partir des entretiens de Marie King
    et de sa fille Carole Ann qu'elle a rencontrée.

  • Une romance FF ownvoice où une star de la musique indé bisexuelle et une violoniste de formation classique partent ensemble sur les routes des États-Unis.

    Victoria Vincent, dite Vix, n'a que deux semaines pour trouver un nouveau violoniste qui accepterait de jouer pour la tournée estivale de son groupe. Lorsque Sawyer Bell se présente à l'audition, Vix est ravie. Sawyer est talentueuse, magnifique, drôle et particulièrement ravie à l'idée de s'essayer à du rock indépendant plutôt qu'à du Beethoven. C'est aussi une bonne occasion pour elle de s'éloigner de la toxique compétitivité de Julliard et de redécouvrir son amour pour la musique.
    Quant au fait de partir en tournée avec son ancien béguin de lycée ? C'est un bonus non négligeable. Surtout quand Vix se met à l'embrasser après l'un de leurs concerts.
    Mais Sawyer a douloureusement conscience que la tournée ne durera pas éternellement... Et à la fin de l'été, elle devra faire face au choix le plus difficile de sa vie.
    #Roadtrip #Musique #FF #Ownvoice
    Ce livre contient des propos liés à la biphobie pouvant heurter la sensibilité de certain.e.s lecteur.ice.s.
    ---
    « En tant que femme queer, c'est l'un des livres que j'ai préféré écrire. La Ballade de Sawyer Bell signifie énormément pour moi, alors j'espère que vous apprécierez l'histoire de Sawyer et Vix ! » - Avon Gale
    « Ce livre contient tout ce que vous pouvez attendre d'un livre de Mme Gale : une forte amitié qui mène à l'amour, à l'humour et à une belle histoire. » - Emily Seelye - Goodreads
    « J'ai vraiment apprécié La Ballade de Sawyer Bell par Avon Gale. C'est une romance douce et sexy sur deux jeunes femmes d'une petite ville du Tennessee. » - Betty - Goodreads

  • LES PETITES CHRONIQUES : jour après jour, découvrez l'Histoire en anecdotes et dates clés !
    Jour après jour, tel une éphéméride, Chronique vous fait revivre l'Histoire en la racontant au présent.

    Petites Chroniques #8 : Concerts et Festivals - De la distraction au militantisme...
    Woodstock, Hyde Park... vous n'y étiez peut-être pas, mais si vous êtes fans de musique, vous avez dû en entendre parler. Revivez ces moments mythiques, marqueurs sociaux de leur époque, grâce à cette chronique richement documentée.

    Les Petites Chroniques, c'est aussi :
    Petites Chroniques #1 : 24 h du Mans - 80 ans au compteur
    Petites Chroniques #2 : Vacances d'été - Drame, People et Progrès
    Petites Chroniques #3 : Destins de Femmes - Marilyn Monroe, l'éternelle
    Petites Chroniques #4 : La Seconde Guerre Mondiale - Juin 1944, le mois le plus long
    Petites Chroniques #5 : L'Année 80
    Petites Chroniques #6 : Les années folles - 1920 à 1924, Le renouveau culturel - Partie 1
    Petites Chroniques #7 : Napoléon Bonaparte - Entre guerre et paix
    Hors-série #1 : Napoléon Bonaparte - La chute de l'Aigle

    et bien plus encore...

  • La violoniste d'Auschwitz Nouv.

    À Auschwitz, chaque jour est un combat pour survivre. Alma a le matricule 50381, un nombre tatoué à l'encre bleue sur sa peau. Comme des milliers d'autres, elle est enfermée et séparée de ceux qu'elle aime.

    Cette réalité ne pourrait pas être plus lointaine de la vie d'avant pour Alma. Star de l'Orchestre Philarmonique de Vienne, ses performances de violoniste ont envoûté les amateurs de musique classique. Nièce de
    Gustav Mahler, fille d'un violoniste célèbre, elle a même fondé en 1932 un orchestre de femmes. Mais quand les Nazis ont envahi l'Europe, personne n'a pu la sauver...
    Dans son malheur, sa chance va être d'être reconnue par l'une des chefs nazis du camp, qui va lui imposer de monter et diriger un orchestre de femmes pour le bon plaisir des SS. Au début, Alma refuse, mais elle réalise rapidement le pouvoir offert par sa position : elle peut sauver des jeunes filles d'une mort certaine.
    C'est ainsi qu'Alma va rencontrer Miklos, un pianiste talentueux. Au milieu du désespoir, ils vont connaître la joie des répétitions, des notes, et des concerts qu'ils donnent côte à côte - tout en priant que le cauchemar cesse un jour.

    Mais à Auschwitz, l'air est contaminé par la mort, et la tragédie est la seule certitude...

  • L'intermittent

    Paul Pérès

    Un adolescent fou de jazz profitera d'une belle opportunité pour assouvir sa passion musicale. Après les déchirures consécutives à l'arrachement de son pays natal et à l'abandon poignant de son amour de jeunesse, les circonstances de la vie lui feront connaître de grandes émotions bien des années plus tard. Après « Les Larmes d'Alger », Paul Pérès signe ici son deuxième roman. Il nous fait voyager, au gré de son imagination, en Europe et au Moyen Orient où le héros de son livre fera de belles rencontres.

empty