La Table ronde (réédition numérique FeniXX)

  • Huit hommes sont à peine sortis de l'adolescence pour tomber dans le trou noir de la guerre. Qui les y a poussés ? Pourquoi sont-ils partis en Indochine ? Chagrins d'amour, soif d'aventure, patriotisme ? Devant les yeux tristes et attentifs du narrateur qui gardera l'anonymat jusqu'à la dernière page (n'est-il pas ce passant que vous venez justement de croiser ?), leur vrai visage émerge, l'un après l'autre, d'une nuit perfide qu'une violente attaque du Vietminh achèvera dans le sang. Pour la première fois, sans doute, la guerre d'Indochine est l'occasion d'un livre qui soit autre chose qu'un témoignage ou qu'un récit. Pour la première fois, elle devient « littérature » comme la guerre d'Espagne était devenue « littérature » avec l'Espoir. Il n'en est pas moins vrai que dans ce livre tout est l'expression fidèle de la vérité et que seul pouvait l'écrire (comme pouvait écrire l'Espoir) un soldat. Il y avait longtemps que la fraternité des combats n'avait été évoquée avec la simplicité et la force que l'on admire dans Le Trou. C'est le cri de désespoir de sa génération que fait entendre Michel Tauriac des profondeurs du trou où elle est enterrée.

  • Y a-t-il une femme au monde qui puisse autant personnifier son pays que Jade, la Vietnamienne, la fille du vénérable To Van Hùng ? Mystère, fascination, grâce au Viêt Nam incarné. Le narrateur - un journaliste français - la découvre à son arrivée à Saïgon, et tout de suite la magie s'accomplit. Il devient la proie de ses sortilèges. Le dégoût qu'il a de cette terre livrée à la violence se transforme en passion. Ce pays l'envoûte comme il a envoûté des générations de Français. Comme il a envoûté Gilles Lemaître, son aîné et son rival qui l'aide lui aussi à traverser ce rideau de feu et de sang pour s'enfoncer dans un autre Viêt Nam, celui des génies, des dragons, des phénix. Il a conquis Jade après une longue bataille, et le Viêt Nam l'a conquis. Mais la guerre est là, plus proche, soudain. Et le danger. Comment Jade peut-elle refuser de comprendre que son pouvoir magique a des limites, et qu'il lui faut quitter son pays pour survivre, monter dans cet hélicoptère où son ami veut la pousser un certain soir d'avril, sur un toit de Saigon ? Avec Jade, pour la première fois, l'amour est au Viêt Nam plus fort que la guerre et la mort. L'amour exalté pour une femme et un pays hors du commun. Une histoire sensuelle que le merveilleux dispute continuellement à la vérité crue, et que Michel Tauriac nous conte dans un style flamboyant d'images et de poésie.

empty