Littérature générale

  • Si l'Homme n'a aucune emprise sur cette durée qui lui échappe, du moins peut-il essayer de l'apprivoiser par une forme d'art telle l'écriture, qui rend éternel ce qu'elle exprime. Chercher à comprendre cet espace subjectif nous amène à retrouver le passé, soit par le travail de la mémoire volontaire, soit par la mémoire involontaire : une odeur, un son, un geste qui feront resurgir une multitude de souvenirs que nous pensions avoir oubliés. Ce n'est donc pas un hasard si Beckett s'est autant intéressé à l'oeuvre de Proust.

  • De « La Divine Comédie », la plupart d'entre nous n'aurons retenu que les figures monstrueuses et les supplices infligés aux âmes tourmentées. Mais le génie de Dante est d'avoir réussi une oeuvre magistrale qui dépeint la société de son époque et pose quantité de questions cruciales. Procédant pas métaphores, il traite aussi bien de la philosophie, de la théologie, de la morale que de l'astrologie. C'est à travers cinq « voyages » que cet ouvrage nous propose une lecture particulière de l'oeuvre dantesque, nous faisant découvrir un Dante nouveau plus proche de nous par ses émotions.

  • Sommes-nous aveugles au point d'avoir occulté d'autres "écritures" que la nôtre? Dans la culture occidentale, l'écriture correspond au pouvoir. Celui qui ne la maîtrise pas, est dominé par celui qui détient le Savoir. Rejoignant les thème de Jacques Derrida, l'auteur s'est intéréssé aux raisons qui nous rendent incapables d'accepter l'autre dans sa diversité. Il n'y a, en fin de compte, qu'un pas entre l'acte purement littéraire et l'acte de tracer son chemin à travers la forêt d'Amazonie.

  • Acte individuel s'il en est, l'écriture est bien davantage qu'une simple gestuelle, qui tenterait de restituer le passé, le présent, le futur, l'esprit et l'âme. Elle est un miroir qui nous renvoie à nous-mêmes. Le "je" de l'écvrivan se disperse, échappe. Fragile équilibre entre le créateur et son autre Moi qui finit par ne plus lui appartenir. Vincent Trovato nous livre ici une réflexion insolite sur l'acte d'écrire comme moyen de repenser l'existence.

empty