• Zapinette et son tonton homo à New York
    Albert Russo
    Roman drôle de 210 000 caractères, 36 000 mots
    Tonton m'a emmené voir une comédie musicale à Broadway. Cet après-midi-là on avait fait la queue à Times Square pendant plus de deux heures et on se les gelait, mais c'était la seule façon d'avoir des billets à moitié prix. Mon oncle a pour principe de tout acheter au rabais, même ses sous-vêtements. Ici c'est l'endroit rêvé, on a d'ailleurs l'impression qu'à l'occasion des fêtes la ville entière est en solde. Même les produits français de luxe, comme les crèmes que ma mère nous a commandées, sont moins chers qu'à Paris, c'est inouï ça.
    Retrouvez tous nos titres sur http://www.textesgais.fr/


  • Zapinette et son tonton homo aux Champs-Élysées

    Albert Russo
    Roman drôle de 180 000 caractères, 32 000 mots
    Albert Russo, avec Zapinette et son tonton homo aux Champs-Élysées nous donne un roman plein d'humour et de fantaisie, Zapinette est une petite fille d'aujourd'hui qui nous parle de ses rapports familiaux et affectueux avec son oncle "mot sessuel". Le langage est sans cesse détourné, les jeux de mots font merveille, mais ce n'est jamais gratuitement, pour notre seul amusement. Cette écriture empruntée (ou prêtée plutôt) à l'enfance est le résultat d'une observation (une déformation, un grossissement aussi bien sûr!) de notre langage contemporain et de celui de nos nouvelles petites filles modèles. Si Zapinette est un modèle, c'est bien parce qu'elle reflète dans sa vivacité, son irrespect, sa tendresse aussi, la réalité de nos petites filles de l'an 2000, mal embouchées, revenues de tout, à qui l'on n'a plus rien à apprendre, mais qui connaissent heureusement encore les grosses larmes des petits chagrins.
    Voir le monde par les yeux d'un enfant est toujours une gageure. Albert Russo l'a réussie.
    Maurice Cury, auteur, entre autre, de "La Quête du Vent", de"Jojo de Bagnolet" et de "Sur la route de Salina", filmé par Georges Lautner, avec Rita Hayworth
    Retrouvez nos titres sur http://www.culturecommune.com/

  • Albert Russo
    Zapinette et son tonton homo au pays des Zoulous
    Roman drôle de 60 300 caractères, 10 400 mots
    Que c'est long, que c'est long, et kipluzè on voit rien à travers le hublot, pour cause de nuit noire ! Hé ho ! y a pas de racisme ici, commence pas hein, quand c'est sombre et qu'on n'y voit goutte, ou à peine quelques étoiles filandreuses qui se trimbalent dans le firmament, il fait noir.
    J'ai encore sept heures devant moi - ça en fait déjà trois et demie d'outrepassées, que ça semble une éléphantité. On nous a projeté un navet avec Sylvester Stallone - c'est vrai qu'il a de beaux muscles, celui-là, mais on ne peut pas vivre que de coca, de frites et de biceps. À la huitième minute, j'ai ôté les écouteurs, tellement les dialogues étaient niais, et avec l'écho des moteurs qui vous chatouillent les tympans jusqu'au supplicié scolaire, ça résonnait plutôt comme des beur beur rimes, rouletabille.
    Retrouvez tous nos titres sur http://www.textesgais.fr/

  • Zapinette et son tonton homo aux Champs-Élysées
    Albert Russo
    Roman drôle de 107 000 caractères, 19 000 mots
    Zapinette nous fait tourner le dos à la morosité et nous conduit dans les contrées de l'humour. C'est une gamine de 12 ans qui applique aux êtres et aux événements des jugements empreints d'une logique et d'un bons sens très personnels, tout imprégnés des images que lui fournit la télévision. Décidée, impertinente, elle a des opinions tranchées, mais étant enfant du `visuel', elle assimile les noms propres et les expressions à ce qui est concret, compréhensible et tangible pour elle. C'est ainsi qu'elle invente continuellement des homophonies qui font la joie du lecteur. Son compagnon, son guide et confident est le tonton Albéric qui l'emmène en voyage dans son Italie natale où elle monnaie les visites de musée contre des cornets de glace dont elle est très friande. Cependant, cet oncle sur qui elle déverse ses joies et colères lui cause parfois de l'embarras : il paraît qu'il est "mot" ou même "bis", cela est bien compliqué, elle voudrait bien qu'il soit "météro".
    Malgré leur différence d'âge et de caractère, ils s'aident à vivre et ne sauraient se passer l'un de l'autre. Amusons-nous donc du regard que porte cette gamine délurée sur notre société, savourons ses réparties et offrons-nous le plaisir de sourire en lisant ce livre.
    Anna Christophoroff, Europe Plurilingue
    Retrouvez tous nos titres sur http://www.textesgais.fr/

  • L'Amant de mon père, journal romain - Roman érotique
    Albert Russo
    Roman de 34 300 mots, 206 600 caractères,
    Après les tribulations vécues dans le premier tome « L'amant de mon père - Journal parisien », Éric Wangermée prend le temps de vivre, de revivre. Changer de ville, changer de pays. Parcourir les ruelles romaines et pouvoir à nouveau laisser un sourire s'accrocher à son visage. Et puis l'impétuosité de s'adonner à la fusion des corps. Il rencontre un trio d'hommes : Sven le Suédois, Ménélik l'Éthiopien et Alfiero le Romain. Son entrée dans ce ménage à trois, qui a trouvé après bien des atermoiements un équilibre entre sentiment amoureux, tolérance et jalousie, va créer bien des remous.
    /> Ce deuxième tome est aussi l'occasion de présenter au lecteur le côté intime de la ville éternelle et de découvrir le charme désuet de la cité balnéaire d'Ostia.
    Retrouvez tous nos titres sur http://www.textesgais.fr/

  • Albert Russo
    Zapinette et son tonton homo chez les Belges
    Roman drôle de 187 000 caractères, 32 000 mots
    Revoilà Zapinette propulsée, cette fois, en Belgique, avec son loufoque de tonton. Au début elle est furieuse et en veut à ce dernier, car si elle se retrouve dans le plat pays, c'est parce que son oncle a trop tardé à leur réserver une chambre au Club de los Schtroumpfos, sur la Costa Brava. Mais les aventures qu'elle y vivra seront plus rocambolesques et fantasques que jamais. D'abord, le tonton, qui s'est découvert des racines flamandes, est à la recherche d'un héritage que lui aurait légué son arrière-grand-père, Popol. La quête de ce `trésor' mènera nos deux touristes-pas-comme-les-autres de Bruxelles en Flandre, puis en Ardenne, ce qui donnera au lecteur l'occasion de parcourir un petit pays au grand coeur et aux insolubles problèmes linguistiques. En compagnie de la cousine Germaine, ils vont aller de surprise en surprise. Un après-midi, tonton Albéric disparaîtra dans une galerie d'africaniste, et Zapinette, affolée, fera tout pour retrouver son oncle. Elle ira jusqu'à se mettre en rapport avec le fantôme de leur ancêtre et fera appel à un sorcier congolais. Elle devra même consulter un masque afin de pouvoir obtenir la libération de son oncle.
    Retrouvez tous nos titres sur http://www.textesgais.fr/

  • L'Amant de mon père, journal parisien - Roman érotique et thriller
    Albert Russo
    Roman de 34 600 mots, 206 000 caractères,
    Frank, jeune homme de bonne famille, découvre parmi de vieux papiers des lettres de rupture adressées par son père à un certain Éric.
    Sa curiosité est d'autant plus attisée qu'il souffre de la froideur de son père, dont il ressent pourtant l'affection qu'il lui porte.
    Frank retrouve l'ancien amant de son père et tombe rapidement sous son charme et devient ainsi l'amant de l'amant de son père.
    Karine, la fiancée de Frank, découvre cette liaison et décide d'en parler à la mère du jeune homme. Cette femme autoritaire et homophobe avait réagi vivement à l'aveu de celui qui allait alors devenir son mari. Elle lui avait interdit tout acte de tendresse pour leur fils.
    Elle reproche à ce dernier d'avoir lancé leur fils dans les bras de son ancien amant.
    Retrouvez tous nos titres sur http://www.textesgais.fr/

  • Zapinette et son tonton homo à la Gay Pride
    Albert Russo
    Roman drôle de 114 000 caractères, 20 100 mots
    Ce roman hilarant est aussi un conte moral. Votre Zapinette est un merveilleux personnage. Vous lui prêtez une langue cocasse, drue, d'une constante invention verbale. Bref, c'est un enchantement. Merci encore de m'avoir procuré ce grand bonheur de lecture. Gilles Perrault (Auteur de romans et de bestsellers).
    Retrouvez tous nos titres sur http://www.culturecommune.com/

  • « Comme j'en avais marre d'attendre, j'ai fait le tour du pâté, et c'est là que ça s'est passé. J'ai senti une main se plaquer contre ma bouche, puis je suis tombée dans les pommes. Pas de frousse, je n'en avais pas le temps. Non, on m'avait bel et bien chloroformée, comme Tintin à Chicago...» Quand Zapinette passe ses vacances à New York avec Albéric, son oncle farfelu, on n'est jamais au bout de ses surprises. On entre avec elle dans les églises de Harlem ou dans des magasins géants remplis de trésors. Et puis on rencontre les copains d'Albéric, une flopée de fous et d'originaux : les dîners chez Lulubelle, les oeuvres de Zac ou les histoires de Luca le mafioso valent vraiment le détour ! La nièce et l'oncle chéri ne se quittent pas d'une semelle. Mais il suffit que cette délurée de Zapinette s'aventure seule sur les pavés new yorkais pour être soudain kidnappée par des inconnus... Ce voyage, drôle et insolite, est aussi une ballade instructive : chaque rencontre, chaque quartier de New York nous plonge dans la vie quotidienne des Américains et dans l'histoire des États-Unis. On ne se contente pas de rire. On en apprend aussi beaucoup sur un étonnant pays.

empty