• La musique ou la mort

    Claude Hagège

    Peut-on vivre sans musique ? Ce livre donne toutes les raisons pour lesquelles c'est impossible. De là son titre. Il montre que la musique est une partie intégrante et indispensable de notre vie quotidienne. Le timbre, la durée, la hauteur, l'intensité du son musical déroulent, au long du temps humain, des ondes à la vibration desquelles nos oreilles ne peuvent et ne veulent pas se soustraire. Les hommes sont si fortement attachés à la puissance de la musique, qu'ils ont inventé, pour la produire, une admirable diversité d'instruments, dont l'ingéniosité, le raffinement et les effets sonores défient l'imagination. C'est à travers cet univers, extraordinaire autant que quotidien, que voyage le présent livre, en citant et expliquant d'innombrables oeuvres musicales, symphonies, concertos, sonates, quatuors, opéras, plus fascinantes les unes que les autres, qui jalonnent l'histoire de l'effort opiniâtre des communautés humaines pour s'enchanter elles-mêmes par cet étincelant miracle : la musique. Ce livre est destiné à tout public, et non pas aux seuls spécialistes de la musique. ?Claude Hagège est un linguiste de renommée mondiale. Il est professeur au Collège de France. Il est lauréat de la médaille d'or du CNRS. Il est l'auteur de livres qui sont d'immenses succès : Le Français et les Siècles, Le Souffle de la langue, L'Enfant aux deux langues, Halte à la mort des langues, Combat pour le français, Contre la pensée unique et Dictionnaire amoureux des langues. Claude Hagège est aussi musicien, et le présent livre est le premier qu'il écrit sur la musique, l'autre passion de sa vie à côté des langues.

  • Claude Hagège est linguiste et professeur au Collège de France. Il est lauréat de la médaille d'or du CNRS. Il est l'auteur de livres qui sont d'immenses succès : Le Français et les Siècles, Le Souffle de la langue, L'Enfant aux deux langues, Halte à la mort des langues, Combat pour le français, Contre la pensée unique et Dictionnaire amoureux des langues. « Habité depuis l'enfance par une folle passion des langues, qui m'a conduit à devenir un linguiste professionnel, je suis également envahi, depuis longtemps, par un questionnement : d'où vient donc le besoin qu'ont les humains de croire en un dieu ? Pourquoi l'histoire des religions est-elle hérissée de tant de violences, alors que, suscitées par les interrogations et les angoisses humaines face à un monde encore largement inexpliqué, elles auraient dû avoir pour vocation de réunir toute l'humanité ? En effet, elles proposent quelques explications, certes différentes, mais qui ont pour point commun de rassurer. Telles sont les considérations qui m'ont conduit à proposer ici mes réflexions sur les problèmes universels que soulève l'étude des religions. » C. H. 

  • C'est en linguiste de terrain que Claude Hagège a abordé le champ des langues. Son intérêt pour leur réalité vécue, leur chair vive et le terreau d'origine de la parole humaine en font un adepte d'une approche empiricoinductive, aboutissant ainsi à des conclusions d'ordre général à partir d'une matière concrète.

    Les contributions apportées par Claude Hagège en linguistique se fondent sur l'étude de langues sémitiques, africaines, amérindiennes, austronésiennes puis sinotibétaines. Des formes sagittales et du logophorique à la théorie des trois points de vue et l'anthropologie casuelle, c'est toute la richesse et la complexité des langues qui sont ici creusées et révélées. À travers ces travaux, la linguistique s'incarne comme une science humaine à part entière.

  • Existe-t-il des traits universels dans la structure des langues, c'est-à-dire dans l'ensemble, plus ou moins cohérent, des principes qui en assurent le fonctionnement, sur le plan des sons, de la grammaire et du lexique ? C'est à cette question, qui fascine les philosophes et les linguistes depuis la nuit des temps, que cet ouvrage se propose de répondre. Pour ce faire, l'auteur s'appuie sur une analyse complète du matériau sonore, de l'organisation des énoncés mais aussi des rapports entre la langue, le sujet humain et la société à laquelle il appartient.

  • Ce livre est un plaidoyer contre la pensée unique. Ce livre est un appel à la résistance. Quand l'essentiel n'est plus distingué de l'accessoire, quand les projets intellectuels de haute volée se heurtent à la puissante inertie de la médiocrité ambiante et des petits desseins, quand l'uniformisation s'installe dans les goûts, les idées, dans la vie quotidienne, dans la conception même de l'existence, alors la pensée unique domine. La langue anglaise domine le monde et sert aujourd'hui de support à cette pensée unique. Mais le français est bien vivant. Et nombreux sont ceux, de par le monde, qui en mesurent l'apport au combat de l'homme pour la liberté de l'esprit. C'est l'objet de ce livre que de proposer de nouvelles pistes pour déployer encore plus largement de nouvelles formes d'inventivité et de créativité. ?Claude Hagège est linguiste, professeur honoraire au Collège de France et lauréat de la médaille d'or du CNRS. Il est l'auteur de livres qui sont d'immenses succès : Le Français et les Siècles, Le Souffle de la langue, L'Enfant aux deux langues, Halte à la mort des langues et Combat pour le français. 

  • Les Français sont persuadés qu'ils sont peu doués pour les langues, alors que n'importe quel Français peut devenir un parfait bilingue pourvu que l'on consente à créer pour cela les conditions favorables. Ce livre ne s'adresse pas seulement aux spécialistes de l'acquisition des langues ou aux linguistes versés dans d'autres domaines mais soucieux de s'informer sur celui-ci. Il s'adresse également aux parents et s'efforce de répondre à leurs interrogations. Quel est l'âge auquel il convient d'introduire l'enseignement d'une deuxième langue ? Quelles sont les facultés intellectuelles dont le bilinguisme facilite le développement ? Quelle est l'efficacité comparée de l'apprentissage des langues au début de la vie et durant la période adulte ? Quels sont les cas d'oubli d'une des langues, notamment de la langue maternelle ? En France, l'intérêt pour le bilinguisme est un phénomène récent. Il manque encore un vaste et réel projet d'ensemble. Il s'agit ici de fournir les clés qui doivent donner accès à une école d'un type encore inconnu. Claude Hagège, professeur au Collège de France est notamment l'auteur de L'Homme de paroles, du Souffle de la langue et du Français et les siècles. Il a reçu la médaille d'or du CNRS en 1995.

  • L'intervention de Claude Hagège tente de transmettre, sur un mode peu académique teinté d'humour, son approche passionnée des langues, allant de pair avec un examen scientifique de leur origine, leur évolution, leur statut et leur avenir. Habité depuis l'enfance par l'amour des langues, il expose son cheminement de linguiste fasciné par l'immense diversité des idiomes et avide d'en explorer les secrets."Parler, c'est tricoter se lit aisément et permet de mesurer «en un mot», si on peut dire, que le linguiste, un puits de science, un radical, un ironiste, plus que les langues, aime les gens, dans leur infinie diversité." Robert Maggiori, Libération

  • « Les langues sont bien davantage que des espèces vivantes. Elles sont situées au plus profond de l'humanité. Une langue est aussi une certaine façon de ressentir, d'imaginer et de penser. Défendre son âme face aux périls qui la menacent, cela commande de livrer un combat. Face à la prétendue mondialisation, la lutte pour la pluralité des cultures et des langues est une des formes de l'action humaine pour inverser le cours, apparemment inéluctable, des choses du monde. Le combat pour le français est un combat de l'esprit. Nous pouvons encore le gagner. La condition en est que, en France, nous nous mobilisions tous pour faire vivre la diversité des langues et refuser la soumission à une seule qui prétendrait les supplanter toutes. » C. H. Claude Hagège, linguiste, est professeur au Collège de France et lauréat de la médaille d'or du CNRS. Il est l'auteur de nombreux grands succès : Le Français et les Siècles, Le Souffle de la langue, L'Enfant aux deux langues, Halte à la mort des langues.

  • " Dictionnaire est inspiré par l'amour des langues, qui est peut-être un des aspects de l'amour des gens".
    Personne n'est indifférent aux langues humaines, dont l'apparition, aux aurores de notre espèce, est ce qui a permis à ses membres de nouer des relations sociales qu'aucune autre espèce animale ne connaît. Ceux et celles qui n'aiment pas les langues, parce que la difficulté d'apprendre certaines d'entre elles les rebute, trouveront dans ce Dictionnaire, sinon des raisons de les aimer, du moins assez de matière pour rester étonnés devant tout ce que les langues nous permettent de faire, de dire, et de comprendre sur notre nature. Partout apparaît avec éclat l'ingéniosité infinie des populations humaines, confrontées au défi de dire le monde avec des moyens très limités." Comme tout dictionnaire, celui-ci ne requiert pas de lecture d'un bout à l'autre : il est inspiré par l'amour des langues, qui est peut-être un des aspects de l'amour des gens. "

  • A la base du fonctionnement de notre société, l'échange d'informations, de questions, d'ordres. Une solution première: le langage. Un " inventeur ": l'homme de paroles. Tous nous sommes usagers d'au moins une langue. Mais que savons-nous de cette faculté familière, le langage? Comment fonctionne-t-il? Comment s'organisent les langues? Quelle est la part de l'inné, celle de l'acquis? Quelle théorie du langage rend compte de sa complexité? Quels pouvoirs donne le langage? Quelle contribution à la connaissance de l'homme apporte aujourd'hui la linguistique? Quelle action les linguistes peuvent-ils avoir dans et sur la société? Il n'existe pas aujourd'hui, malgré de nombreux livres, d'ouvrage qui fasse la synthèse sur tous ces points essentiels.
    Un linguiste qui réfléchit depuis bien des années sur le langage, à partir d'un large éventail de langues étudiées sur place, décrites, aimées, présente dans ce livre, selon une perspective largement pluridisciplinaire, le point actuel de la linguistique. Il propose, en outre, sur le langage, à savoir sur ce que l'homme a de plus humain, une construction théorique originale et féconde.
    Titulaire, depuis 1988, de la chaire de Théorie linguistique du Collège de France, directeur d'études à l'Ecole pratique des hautes études, Claude Hagège a reçu en 1995 la médaille d'or du CNRS où il est, par ailleurs, membre du Laboratoire des langues et civilisations de tradition orale. Il est l'auteur de dix-sept livres sur le langage et les langues, dont, tout récemment, The Language Builder (Philadelphie, 1993) et Le français, histoire d'un combat (Paris, 1996). Ses enquêtes linguistiques l'ont conduit de l'Afrique à l'Océanie, de l'Europe au monde arabe et de la Chine aux réserves indiennes d'Amérique.

  • Comment a-t-on l'idée de se passionner pour le langage ? De vouloir savoir comment la même chose se dit en différentes langues ? Est-ce bien la même chose, d'ailleurs, si elle ne se dit pas de la même façon ? Est-ce que bientôt la seule langue sera l'anglais ? Pourquoi continuer à enseigner des langues mortes ?Émile mitraille Claude Hagège de questions pour essayer de comprendre ce métier si original : celui de parler toutes les langues...Dans cet échange entre un adolescent et un linguiste, on (re)découvre la curiosité dont on peut témoigner à cet âge. La pertinence des questions amène l'intellectuel à exprimer sa pensée avec clarté et concision. Il en résulte un entretien au ton original, accessible et souligné par le trait intelligent de Pascal Lemaître, qui intéressera aussi bien les ados que leurs parents.

  • La généralisation de l'internet et l'explosion du monde numérique créent une véritable révolution, bâtie sur le principe de la liberté d'expression, de l'innovation technologique, de la transparence pour tous et de l'égalité pour chacun. Mais la question est de savoir "qui contrôle qui ?", "qui regarde ? ", qui décide dans un monde où "le tout communication" a brisé les barrières géographiques et dissout les lieux de pouvoir ?

  • « Sait-on qu'en moyenne, il meurt environ 25 langues chaque année ? Dans cent ans, si rien ne change, la moitié de ces langues seront mortes. À la fin du XXIe siècle, il devrait donc en rester 2 500 environ, et sans doute beaucoup moins encore si l'on tient compte d'une accélération, fort possible, du rythme de disparition. Certes, comme les civilisations, les langues sont mortelles, et le gouffre de l'histoire est assez grand pour toutes. Pourtant, la mort des langues a quelque chose de tout à fait insolite, et d'exaltant quand nous nous en avisons : les langues sont capables de résurrection ! Mais la vigilance s'impose, faute de quoi toutes sont menacées, y compris le français. » C. H. Claude Hagège est médaille d'or du CNRS, et professeur au Collège de France. Il est, notamment, l'auteur de L'Enfant aux deux langues, Le Français et les siècles, qui ont été d'immenses succès.

  • « L'Europe des langues a un destin qui lui est propre, et ne saurait s'inspirer de modèles étrangers. La domination d'un idiome unique, comme l'anglais, ne répond pas à ce destin. Seule y répond l'ouverture permanente à la multiplicité. L'Européen devra élever ses fils et ses filles dans la variété des langues et non dans l'unité. Tel est à la fois l'appel du passé et celui de l'avenir. »

  • Claude Hagège montre comment l'enjeu s'est déplacé de la pureté interne du français, moins menacée qu'on ne le croit, vers sa promotion externe, moins réelle qu'on ne le désire. Il nous aide à prendre conscience d'un fait capital de notre temps : aujourd'hui, la langue française n'est plus la propriété exclusive de la France ; elle est devenue une affaire mondiale. Claude Hagège est professeur au Collège de France.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • C'est en linguiste de terrain que Claude Hagège a abordé le champ des langues. Son intérêt pour leur réalité vécue, leur chair vive et le terreau d'origine de la parole humaine en font un adepte d'une approche empirico-inductive, aboutissant ainsi à des conclusions d'ordre général à partir d'une matière concrète. Les contributions apportées par Claude Hagège en linguistique se fondent sur l'étude de langues sémitiques, africaines, amérindiennes, austronésiennes puis sino-tibétaines. De la morphogenèse de la langue à la théorie des trois points de vue en passant par les langues créoles, c'est toute la richesse et la complexité des langues qui sont ici révélées. À travers ces travaux, la linguistique s'incarne comme une science humaine à part entière.

  • Le présent volume entend donner une approche de la grammaire générative qui tienne compte du cadre intellectuel et social dans lequel elle s'est développée aux États-Unis puis en Europe. Une réflexion sur les rapports entre la linguistique et la science dans la vision générativiste montre que celle-ci prolonge de vieux courants innéistes. L'ouvrage se développe ensuite par un examen de quelques problèmes essentiels : présentation des dichotomies fondamentales de Chomsky, analyse critique de la distinction entre structure profonde et structure de surface, relations entre la syntaxe et la sémantique, rapport entre la grammaire générative et les syntaxes structuralistes, grammaire générative et autonomie de la phonologie. Enfin l'auteur montre l'intérêt et les limites de la formalisation en linguistique et souligne le danger de l'arbitraire qui peut menacer l'avenir de la théorie du langage.

  • "Do people know that on average around 25 languages die every year? In one hundred years, if nothing has changed, half of all languages will be dead. At the end of the Twenty-first Century, there should therefore remain around 2,500, and probably many fewerif we take into account a very possible acceleration of the rate of disappearance. Granted, like civilizations, languages are mortal, and the chasm of history is big enough for them all. However, there is something completely unique, and exalting, about the death of languages, when we become aware of it: languages can be resurrected! But this requires vigilance, without which all are threatened, including French." C. H. Claude Hagège is a recipient of the CNRS Gold Medal, and professor at the Collège de France. He is the author of L'Enfant aux deux langues, Le Français et les siècles, both huge best-sellers. 

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • À l'heure de la société des apparences, où chaque femme croit que pour séduire il faut ressembler à une autre, le docteur Jean-Claude Hagège dénonce la dangereuse confusion entre beauté et séduction. Après avoir vu, observé et opéré des centaines de patientes, il nous livre ici ses idées sur la vraie séduction, celle que tout être possède en lui-même, à condition de savoir la conquérir. Chacun et chacune d'entre vous a en soi la beauté, le charme. Pour Jean-Claude Hagège, la séduction, « c'est une grâce, un rayonnement particulier, un pouvoir profondément lié à la vie intérieure. Elle échappe aux clichés de la mode, de la beauté, de l'âge. Elle est force, elle est harmonie, entre soi et soi ». Un livre à mettre entre toutes les mains, de toutes les femmes. Un très grand message de réconfort. Toutes les femmes peuvent être belles, pourvu qu'elles laissent parler leur moi profond. Comment y parvenir ? C'est l'objet de ce livre. Le docteur Jean-Claude Hagège est chirurgien plasticien et esthéticien, membre de la Société française et internationale de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique.

  • Vous êtes belle

    Jean-Claude Hagège

    La beauté a changé de camp. Elle est aujourd'hui l'expression de notre personnalité. On ne naît pas belle, on le devient !Entre la beauté physique et la beauté intérieure, l'auteur expose ici une autre vision de la beauté, une troisième beauté, véritable source de séduction : la beauté émotionnelle. Une prise de position salutaire : chacun porte en soi un potentiel de beauté à se révéler, à révéler. Le docteur Jean-Claude Hagège est chirurgien esthétique, expert près la cour d'appel de Paris. Il est l'auteur de nombreux livres, dont le Grand Guide de la beauté et Le Pouvoir de séduire, traduit dans de nombreux pays, dont les États-Unis et l'Italie.

empty