• À l'été 1955, un jeune étudiant descend du train à une petite gare qui dessert un chantier de coupe de bois, loin au nord de La Tuque. Il vient y occuper un emploi de garde forestier que son père lui a déniché pour les vacances d'été. Il passera les deux mois qui suivent dans un camp, en plein bois, en compagnie d'Émeri Dugal, le vieux gardien du chantier. Ce séjour, qui ne visait qu'à lui faire connaître la vie vivifiante des bois, lui fera découvrir bien autre chose. Très rapidement, il développe une grande complicité avec Émeri, qui lui fait découvrir la vie de l'«hôtel» qui a valu à la gare son surnom de Bordel-Station. Là, il se lie d'amitié avec Mme Rose, la mère maquerelle, avec Célestin, le videur, et avec Carole et Lili, deux jeunes et jolies putes. En leur compagnie, il perd ses préjugés de jeune homme de bonne famille et ses sens s'éveillent. Encouragé par Émeri, qui lui vante les joies de l'amour, il voit changer sa perception des femmes et de l'amour. Arrivé puceau et plein de candeur à Bordel-Station, il en repartira transformé à tout jamais. Bordel-Station est un roman d'initiation délicieusement irrévérencieux, tout en finesse, jamais grossier, empreint de tendresse et de joie de vivre, et porté par une écriture limpide et fluide.

empty