• Les joies et les rires des Gaulois : les plaisirs du banquet, mais aussi ceux du partage et de l'amour, les enchantements qu'offrent la possession de biens précieux, la pratique de l'art ornemental et musical, l'engouement pour la science, la passion de la gloire... sans oublier le culte de la parole. Par un spécialiste de cette civilisation, une vision riche et renouvelée de ces ancêtres méconnus, trop souvent caricaturés.

  • La lecture du Chant du monde que propose ici Jean-Paul Savignac [...] explore, chapitre après chapitre, le soubassement mythologique du roman. En d'autres termes, il y décèle l'affleurement des mythes et nous convainc que le roman en est abondamment pétri. Il révèle en Giono "un mytho-poète qui réactualise les mythes de façon intuitive" [...] et découvre, se profilant derrière ses personnages et ses forces naturelles, des archétypes et des mythèmes.

  • Jules César s'est attaché plusieurs chefs gaulois en leur donnant de l'or, tandis que le jeune Vercingétorix réunit de plus en plus d'hommes pour lui résister. Bellina, fille d'un Eduen, aurait été désignée par un oracle comme sauveur de la Gaule. Mais elle n'a pas voulu du pouvoir et a oeuvré pour décider les chefs gaulois à élire Vercingétorix comme roi. Une mission est confiée au Grec Philoclès, qui doit remettre dans le plus grand secret un dodécaèdre à un druide gaulois. Pour réaliser la prophétie et savoir qui sera le futur chef -Vercingétorix (Arvernes), Bellina (Eduens) ou un tierce ambitieux gaulois issu d'un autre peuple-, plusieurs signes doivent être réunis dont le fameux dodécaèdre qu'on essaie de subtiliser à Philoclès. Celui-ci se retrouve rapidement mêlé aux combats qui opposent les Eduens, les Arvernes et les Romains, marche vers Bibrakté et va notamment rencontrer la magnifique Bellina. Témoin et chroniqueur de cette histoire des Gaules, il se lie peu à peu aux différents protagonistes, apprend leur langue, sert de traducteur auprès de César et surtout d'homme de confiance auprès de Bellina, qu'il admire profondément. Quand les Gaulois apprennent dans une lettre qu'en réalité César a décidé de s'affilier la Gaule, ils décident de l'envoyer aux ennemis de César afin d'entraîner la révolte de la Gaule entière contre lui. Mais Bellina, pour sauver sa soeur capturée par César, vole la missive et la lui propose en échange de la vie sauve de Carantia. De Bibrakté à Lutèce puis à Alésia, la route est longue, semée de traîtres, de retournements d'alliances, de prêtresses aux prédictions effrayantes, de clans obscurs, de cadavres et de rebondissements. Vercingétorix sera vaincu mais Bellina aura réussi à restituer son âme à la Gaule. Un grand roman historique qui remet en lumière un héritage longtemps occulté par notre romanité.

empty