• Après avoir formé, entraîné et utilisé des tueurs, il vaut mieux éviter de les trahir. Sont rancuniers, ces gens-là. Car, même quinze ans après, même le visage refait par la chirurgie esthétique, Sorel est un homme traqué. Il le sent, il le sait. Il n'a pas le choix, il doit tuer le premier. Mais les choses ne sont jamais si simples et les témoins, pas si bêtes. Honni soit qui manipule !

  • Il y a Willy Du Bois, le Wallon friand de bagarres, dont l'imprudence a coûté la vie au chef de chantier. Il y a Martial Le Guen, l'ancien contremaître passé ingénieur, à qui le groupe Afrika Trek a confié de lourdes responsabilités. Il y a Kabaga Theophile, le nouvel ingénieur en chef... et Mickey Murphy, l'acteur américain. Il y a Anne Weissman, la jeune divorcée qui exige désormais qu'on l'appelle Violette. Et il y a Noël, bien sûr, le jeune Noir natif de Bagneux qui n'a jamais mis les pieds en Afrique. Il y a aussi tous les autres, les Schuller, les Fortuné, les Quentin... sans oublier Charles Maurange, le « conseiller » du Président. Et il y a l'Afrique... et le Transafricain. Un défi à la logique et à la nature... Le Transafricain est un roman d'aventures exotiques plus proche du réel que le plus réaliste des documents. Une épopée du rail et de la jungle d'une poignante authenticité aux personnages hors normes...

  • Apprendre aux pauvres que le plaisir de donner (des coups) est supérieur à celui de recevoir (l'aumône), exploser drôlement le téléthon et Disneyland, lancer les milices fachoïdes du Montana et les révolutionnaires mexicains à l'assaut de Babylone : avec tout le boulot qu'il a, Alias aura-t-il encore du temps pour les scènes de ménage avec Justine, sa serial-killer bien-aimée ? Insoutenable suspense qui se conclura là où est la vraie vie : sur les écrans.

  • L'avertissement est là, dès les premières pages : ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains. Irish Stew, on le reçoit en pleine face, comme une réalité qu'on a toujours voulu ignorer mais dont on sait qu'elle est là. Les serial-killers, c'est fascinant, ça nous renvoie aux monstres de notre enfance, à la peur (tellement fondée) de descendre à la cave, au petit chaperon rouge, à l'ogre du petit Poucet. Alors, on risque de temps en temps un coup d'oeil par le trou de la serrure des faits divers ; on frissonne, on fait la grimace, puis on remet la clé et on verrouille la porte. Mais ici, pas question, ce n'est plus vous qui décidez, c'est le tueur. Et quand il nous parle de lui, c'est un peu de nous tous, de cette petite voix en nous qui, parfois, ose avouer qu'on a envie de tuer. Eh oui, cet être inhumain est l'un des nôtres, et c'est bien ce qui nous dérange. Alors, prenez garde : vous avez bu le seul poison qu'il est impossible de recracher. Les images et les idées que j'ai semées dans vos têtes feront leur chemin, à votre insu. Elles vous investissent sournoisement. Vous ne leur échapperez pas. Vous êtes infectés. Un jour, vous vous réveillerez un couteau à la main. En attendant, vous êtes mon gibier. Jacques Humbert

  • Vol bleu : huit clos Nouv.

    Bamako-Kidal, au Mali, aujourd'hui.
    Une carlingue.
    Vol bleu : un zinc qui transporte une femme et trois hommes, mis en cause par le Tribunal militaire.
    Soldats en attente du verdict qui blanchira peut-être
    leur chef.
    Ils s'asseyent, se relèvent, s'agrippent, se rencognent...
    Et à la fin, on a bien le sentiment que c'est le tragique roi Ubu qui a gagné.

  • Saint-Paul-de-Mayet, vous connaissez ? Vous êtes peut-être passé en touriste, sur la route des vacances. Et vous n'avez rien remarqué. C'est que vous n'y étiez pas pendant la folle kermesse, parmi la foule des curieux attirés chaque jour en plus grand nombre par les bulletins d'informations télévisés. On veut se trouver aux premières loges pour la lutte finale. Avec un peu de chance peut-être réussira-t-on même à apercevoir le forcené barricadé dans sa ferme avec des otages ? Que veut Canut ? Si peu. Juste communiquer en direct avec Khomeini, Brejnev et le pape.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Découvrez le scénario du film Dupont Lajoie
    Le cafetier Georges Lajoie passe ses vacances en camping avec des amis. Sur un coup de folie, il tue en tentant de la violer la fille de l'un d'eux. Le racisme fait le reste, et une ratonnade éclair coûte la vie à un travailleur immigré, que son frère vengera par le sang.

empty