• L'après-pétrole est désormais un mot d'ordre dans les pays arabes. Dans le nouvel orientalisme que les pays du Golfe offrent à leurs touristes, l'or noir est relégué à l'arrière-plan. Au début du XXIe siècle, la transition économique est pourtant particulièrement difficile pour les pays arabes tant elle implique un changement radical de leur modèle de société.
    En un peu plus de deux générations, ces tard-venus du pétrole ont vécu au cours de la seconde moitié du XXe siècle une transformation sans équivalent dans le reste du monde, passant de l'opulence à l'austérité et de l'enthousiasme au désenchantement. Fondement d'un panarabisme volontiers révolutionnaire avant d'être le pilier d'États autoritaires, moteur de l'industrialisation des économies, exploité sans scrupules par l'État islamique, le pétrole a façonné le monde arabe et conditionné les rapports que nous entretenons avec lui.
    Cet ouvrage décrit l'expérience que les pays arabes ont faite de l'ère du pétrole depuis les premiers forçats de l'industrie jusqu'aux hérauts de la modernité post-pétrolière. En donnant la priorité aux sources arabes, il dévoile un versant surprenant de l'histoire de l'énergie du monde contemporain.

  • Très rares sont les recherches qui recourent aux documents français pour l'histoire du Hedjaz, du Najd et de leurs voisins. La langue des archives françaises, mais aussi la méconnaissance de l'histoire de la France en Arabie, sont les raisons principales de cette négligence. La France ouvrit pourtant un poste consulaire au Hedjaz dès 1839, deux ans à peine après l'ouverture par la Grande-Bretagne d'un poste similaire dont les archives fournissent toujours le gros des sources non-arabes de l'histoire de l'Arabie. Plusieurs chapitres, une importante sélection de photographies, et un cahier de documents d'archives édités pour la première fois illustrent la contribution des fonds français à l'histoire de l'Arabie. Un inventaire détaillé des sources françaises montre l'ensemble des fonds et des documents auxquels il est possible de recourir. Ce volume bilingue propose donc une redécouverte pratique et utile des sources françaises. Nous espérons qu'il éveillera suffisamment l'intérêt du lecteur pour lui donner envie de consulter ces documents et d'approfondir ainsi notre connaissance de l'histoire partagée de l'Arabie et de la France.

  • L'Arabie avant le pétrole, l'Arabie avant d'être Saoudite, c'est l'Arabie animée par les grands marchands et le négoce international dont Djedda, port du pèlerinage à La Mecque, fut longtemps l'un des principaux centres. Ce livre retrace l'histoire d'une Arabie méconnue à travers le parcours de familles négociantes établies à Djedda dont le poids économique, des Ba Naja aux Bin Ladin, a profondément marqué le royaume saoudien. Entre 1850 et 1950, ces négociants originaires du Hadramaout ont adapté leurs stratégies économiques et leurs réseaux commerciaux au Hedjaz, en mer Rouge et dans l'océan indien, à une série de bouleversements : la mondialisation et le développement de l'économie marchande avant le pétrole, les changements de régimes politiques et le passage de l'Empire ottoman aux frontières actuelles de la péninsule Arabique. À travers l'histoire familiale de ces grands marchands et de l'économie de Djedda, ce livre propose une histoire élargie de l'Arabie contemporaine, du règne des sultans ottomans à celui des Saoud, et de la mer Rouge à l'océan Indien.

empty