• Quelles réponses la lutte biologique peut-elle apporter aux attentes d'une agriculture de plus en plus soucieuse de préserver l'environnement et la biodiversité ? Quelles applications peut-elle offrir à une société préoccupée d'atteindre « zéro résidu » de molécules actives dans l'alimentation ? Cet ouvrage fait le point sur ce sujet scientifique complexe et spécialisé, devenu sujet de société. Un état des lieux initial rappelle le vocabulaire, les connaissances de base de la biologie et les principes de base de la lutte biologique. Chaque chapitre est complété par un ou deux articles rédigés par des spécialistes du domaine traité : les auxiliaires, les microorganismes, les parasites et parasitoïdes, les plantes, les milieux aquatiques, les systèmes complexes, les biocides inertes... Évaluation, évolutions et améliorations possibles des méthodes de lutte biologique concluent cet ouvrage de synthèse innovant.
    Il s'adresse aux enseignants, formateurs et étudiants mais aussi aux lecteurs « profanes » qui sont sensibilisés à la préservation des écosystèmes.

  • The results presented in this book summarize the main findings of the CARBOFOR project, which brought together 52 scientists from 14 research units to investigate the effects of future climate on the carbon cycle, the productivity and vulnerability of French forests. This book explains the current forest carbon cycle in temperate and Mediterranean climates, including the dynamics of soil carbon and the total carbon stock of French forests, based on forest inventories. It reviews and illustrates the main ground-based methods for estimating carbon stocks in tree biomass. Spatial variations in projected climate change over metropolitan France throughout the 21st century are described. The book then goes on to consider the impacts of climate change on tree phenology and forest carbon balance, evapotranspiration and production as well as their first order interaction with forest management alternatives. The impact of climate change on forest vulnerability is analysed. A similar simulation study was carried out for a range of pathogenic fungi, emphasizing the importance of both warming and precipitation changes. The consequences of climate change on the occurrence of forest fires and the forest carbon cycle in the Mediterranean zone are also considered.A valuable reference for researchers and academics, forest engineers and managers, and graduate level students in forest ecology, ecological modelling and forestry.

  • The STICS crop model has been developed since 1996 at INRA in collaboration with other research and technical institutes. The model syntheses, illustrates and concretizes an important part of the French agronomic knowledge as a point of view on the field and cropping systems working. The formalisations of the STICS crop model presented in this book can be considered as references used in the framework of crop sciences. The book arrangement relies on the way the model designs the crop-soil system functioning, each chapter being devoted to a set of important functions such as growth initiation, yield onset, water uptake, transformation of organic matter etc. One chapter deals with the cropping system and long term simulations and the final chapter is about the involvement of the user in terms of option choices and parameterization. If this book is mainly intended for scientists who use the STICS model, it can also be useful for agronomists, crop modellers, students and technicians looking for elementary formalizations of the crop-soil system functioning.

  • Technologie industrielle déjà expérimentée dans divers pays, le captage et le stockage du CO2 consistent à récupérer le dioxyde de carbone et à l'injecter dans des pièges géologiques profonds. Cette solution, qui participe à la lutte contre le changement climatique, suscite un intérêt croissant en France suite au Grenelle de l'environnement. Cet ouvrage propose - pour la première fois - un état des connaissances dressé par des spécialistes de l'Institut de physique du globe, du Bureau des recherches géologiques et minières, de l'Institut français du pétrole et du Centre national de la recherche scientifique. Il fait le point sur les enjeux de cette nouvelle technologie en France.
    Au-delà des discussions techniques entre experts, l'ouvrage s'intéresse aux enjeux de communication externe et aux débats publics ouverts. Les points de vue des diverses parties prenantes - organismes de recherche, ONG environnementales (Réseau Action Climat France), lobby européen (Zero Emission Platform), citoyens, journalistes et entreprises - sont confrontés. Une large partie de l'ouvrage vise à éclairer la question de l'acceptabilité sociale de cette technologie. En plus d'une synthèse de la littérature, il présente et analyse deux instruments de participation : un atelier de dialogue et un site internet d'information géographique.

  • Ce guide propose un itinéraire inédit pour une meilleure identification de la lamproie marine (P. marinus), de la lamproie fluviatile (L. fluviatilis) et de la lamproie de planer (L. planeri). Il présente l'histoire de l'évolution des lamproies, leurs principales caractéristiques biologiques et leur répartition géographique. Des clés d'orientation et d'identification des lamproies au cours de leurs différentes écophases de vie en eau douce sont proposées sous forme de fiches illustrées.
    L'ouvrage décline les caractéristiques propres aux zones de frayère et aux zones de grossissement des larves des différentes espèces. Des tableaux récapitulatifs et des fiches d'expertise aideront les gestionnaires à reconnaître et protéger les habitats des lamproies au cours des différentes écophases. Des annexes donnent des conseils pratiques pour observer les habitats, capturer et examiner les lamproies. Public : opérateurs de terrain en charge de la gestion des milieux, bureaux d'études mais aussi naturalistes, enseignants et chercheurs.

  • Penser et agir en agronome

    Quae

    Michel Sebillotte a été une personnalité marquante du monde agronomique au cours des dernières décennies. Pédagogue brillant à la pensée intarissable, leader charismatique et visionnaire, il a contribué à refonder les bases de l'agronomie, et a ouvert des perspectives de grande portée pour la recherche agronomique et le développement agricole. Dans tous les domaines où il a oeuvré, il a laissé un apport conceptuel et méthodologique majeur, et fondé des communautés de travail à la fois durables et fécondes. Cet ouvrage rassemble les contributions de plusieurs dizaines d'auteurs qui ont été ses élèves, collègues et amis. Il est composé de textes d'analyse sur les apports de M. Sebillotte à l'enseignement et à la recherche en agronomie, au développement agricole, à la prospective, au développement régional, et plus globalement aux orientations stratégiques de la recherche agronomique ; ainsi que de témoignages et points de vue plus particuliers, et parfois plus personnels. Ainsi rassemblés, ces textes permettent de mesurer l'étendue et la richesse de la vie et de l'oeuvre de M. Sebillotte. Au-delà de l'hommage à une personnalité marquante et attachante, ils apportent un éclairage inédit sur cinquante années d'évolution de la discipline agronomie, de la recherche agronomique et du développement agricole en France. Cet ouvrage s'adresse non seulement aux personnes qui ont eu la chance de côtoyer M. Sebillotte à un moment de leur parcours, mais aussi à un vaste public d'enseignants et chercheurs en sciences agronomiques, d'ingénieurs et responsables du développement agricole, et plus généralement de lecteurs intéressés par l'histoire récente de l'agronomie et de l'agriculture.

  • Cet ouvrage donne une vision globale des différents modèles d'analyse de sensibilité et d'exploration des modèles développés en océanographie, environnement, gestion de l'eau, écologie, agronomie... Il propose une démarche permettant de choisir la méthode la plus adaptée à son besoin et montre concrètement comment appliquer ces méthodes. Il s'adresse aux modélisateurs et utilisateurs de modèles qui souhaitent acquérir ou consolider leur maîtrise des méthodes d'analyse et d'explorations des modèles par simulations.

  • Quelles sont les relations sociales tissées dans des campagnes désormais soumises aux enjeux de la diversité ? Dans quelles conditions les usagers vont-ils jusqu'à confronter leurs opinions, en particulier avec les agriculteurs ? À partir d'enquêtes réalisées en Dordogne, département exemplaire des nouvelles ruralités, ce livre analyse les logiques de cohabitation à l'oeuvre en de multiples situations quotidiennes : relations de voisinage, marchés, accueil à la ferme...

  • Voilà maintenant un demi-siècle que l'environnement a émergé comme enjeu scientifique, politique et sociétal. Face aux défis actuels, il importe de comprendre ce qui s'est passé au cours de ces décennies décisives, de revenir sur les progrès ou les échecs - sur ce qui a ou n'a pas « fonctionné ». C'est ce à quoi s'attache cet ouvrage, qui ambitionne, en outre, de dessiner quelques perspectives pour le futur.
    Il ne s'agit pas de dresser un bilan écologique de ces cinq dernières décennies, ni de rappeler les événements qui les ont marquées, mais plutôt d'aborder ces années de l'intérieur, à travers le prisme particulier des relations entre science, politique et société - à l'interface entre le mouvement des idées, l'avancée des connaissances et l'action publique.
    De ce demi-siècle, peu de témoins sont aussi précieux que Jacques Theys. Depuis les années 1970, il a en effet occupé une place privilégiée de « passeur de frontières » entre science et politique, se partageant entre enseignement universitaire, responsabilités dans l'administration ou la prospective, et engagement dans la société civile.
    Même s'il ne s'y limite pas, l'ouvrage conçu en son honneur peut aussi se lire comme une synthèse des réflexions souvent à l'avant-garde qui furent les siennes. À travers la multiplicité des analyses réunies ici, c'est un regard sans équivalent sur l'évolution des politiques de l'environnement, leurs relations à la science, l'information ou la démocratie, la place de la prospective comme « intelligence du temps », ou l'avenir du développement durable qui est proposé.

  • En septembre 2002, le sommet de Johannesburg réunissait hauts fonctionnaires, économistes, écologistes et scientifiques du monde entier pour débattre des moyens de préserver notre planète et ses quelque 9 milliards d'individus. Comment gérer notre vaisseau spatial autrement ? "Développement durable", continuité de l'ancien "écodéveloppement", opposé aux pratiques de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, cette expression véhicule l'urgence d'un développement soucieux à la fois de l'environnement et des implications économiques et sociales. Pas à pas, de questions en réponses et de réponses en questions, nous sommes initiés à l'économie planétaire à laquelle nous participons tous un peu.

empty